Taboulé au lapin, courgette & fruits secs

Taboulé lapin, courgette fruits secs
© Campagne Européenne Le Lapin Faites-vous Remarquer/Lapin de France/CLIPP
Crédit Photo & Recette : © Julie MECHALI/Annelyse CHARDON

Proportions pour 4 Personnes Temps de Préparation 15 Minutes
Temps de Cuisson 10 Minutes

 

L’été est attendu avec impatience et avec lui ses recettes légères et rafraichissantes. L’une des recettes phares ? Le taboulé, cette salade originaire du Proche-Orient, que l’on prend toujours plaisir à réinventer. Et pourquoi pas avec de la viande de lapin ?

► 300 g d’émincé de lapin
► 150 g de boulgour
► 65 g de raisins secs
► 65 g d’abricots secs
► 50 g d’amandes ef lées grillées
► 40 g de pistaches décortiquées
► 1 courgette
► 3 tomates
► 1 petit oignon rouge
► 1 citron
► 4 brins de menthe
► 4 brins de persil plat
► 2 cuil. à soupe d’huile d’olive
► Sel

①• Coupez la courgette en tout petits dés. Coupez les abricots secs en petits morceaux.

②• Portez une grande casserole d’eau salée à ébullition. Ajoutez le boulgour. Après 5 minutes de cuisson, ajoutez les dés de courgettes et l’émincé de lapin et laissez cuire encore 5 minutes. Ajoutez les raisins et abricots secs, mélangez puis égouttez dans une passoire.

③• Versez dans un saladier et laissez tiédir avant d’ajouter l’huile d’olive, le zeste râpé et le jus du citron, l’oignon épluché et finement émincé, les tomates émincées, les amandes et les pistaches ainsi que les feuilles de menthe et de persil ciselées.

Mélangez et servez.

Astuce : préparer le taboulé à l’avance et laisser quelques heures au réfrigérateur avant de servir pour une dégustation fraiche et savoureuse.

Il est remarquable, le patrimoine européen.

L’ÉTÉ, LE LAPIN EN FAIT SON TABOULÉ

Idéal par temps chaud et réputé pour ses milles et une combinaisons, le taboulé n’a pas fi ni de nous surprendre. Mais cette fois-ci grâce à la viande de lapin ! Une combinaison inattendue qui redonne un petit goût de nouveauté tout en conservant une recette équilibrée.

On reprend les bases de la recette classique, et on y ajoute quelques fruits secs supplémentaires, un peu de courgettes, et surtout une bonne dose de lapin. Une recette estivale qui apporte tous les bons nutriments, composée d’ingrédients de saison, et simple à réaliser : en 25 minutes maximum, c’est prêt ! La viande de lapin s’accorde parfaitement à la menthe et au persil, pour un repas riche en saveurs et haut en couleurs.

Avec le lapin, il est facile de revisiter avec originalité toutes les recettes, sans se prendre la tête !

LE LAPIN : UNE VIANDE SAINE ET GOURMANDE

Pourquoi ne pas choisir la viande de lapin ?
Le lapin est une viande maigre qui accompagne à merveille les légumes de saison.
Elle est bien moins calorique que la plupart des autres viandes, avec des qualités nutritionnelles indéniables

Merci le lapin !

En effet, la viande de lapin est peu grasse (120 à 160 kcal/100 g), riche en vitamines B3, B12 et E. Elle présente une teneur en Omega 3 plus élevée que celle des autres viandes.

C’est donc l’alliée ultime pour garder une alimentation équilibrée et se faire plaisir sans retenue à l’arrivée des beaux jours !

À PROPOS DE LA CAMPAGNE EUROPÉENNE
Cette campagne cofinancée par l’Union Européenne a pour objectif de mieux faire connaître les mérites de la filière lapin et ses spécificités (production européenne, sécurité alimentaire, traçabilité, authenticité, bien-être des animaux, …). Le patrimoine gastronomique européen étant remarquable par le choix et la qualité de ses produits et la richesse de ses recettes, il unit dans sa diversité les cuisines locales, régionales et nationales. La viande de lapin, consommée depuis des temps anciens, est inscrite dans nos traditions culinaires mais joue aussi la carte du renouveau et de la modernité. Avec le lapin, faites-vous remarquer !
Pour en savoir plus, rendez-vous sur
lelapinfaitesvousremarquer.fr
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux (logo Facebook, Instagram, Youtube…)

Le contenu de cette campagne de promotion reflète uniquement la position de l’auteur et relève de sa seule responsabilité. La Commission européenne et l’Agence exécutive pour les consommateurs, la santé, l’agriculture et l’alimentation (CHAFEA) déclinent toute responsabilité quant à toute utilisation qui pourrait être faite des informations qui y figurent.

UNE FILIÈRE RESPONSABLE ENGAGÉE DANS UNE DÉMARCHE ACTIVE DE PROGRÈS
Performance des élevages, santé et bien-être des animaux sont les objectifs clairement visés par la filière cunicole française avec la démarche de progrès « Le Lapin s’engage ».
La filière travaille sur l’évolution des pratiques en élevage, la démédication, la nutrition, la qualité et la sécurité alimentaire.
Avec cette démarche de progrès, c’est toute une filière qui s’engage pour proposer aux consommateurs une viande française de très grande qualité.

À propos du CLIPP (Comité Lapin Interprofessionnel pour la Promotion des Produits)
1989-1998 : une démarche volontaire
Le CLIPP a été créé en 1989, sous forme d’association, par des membres de la filière soucieux de la qualité de leur produit et souhaitant s’engager dans une action commune pour la promotion de la cuniculture et de la marque générique " Lapin de France ".
Le CLIPP aujourd’hui, une interprofession
Conscientes de la nécessité croissante de promouvoir le produit, les organisations professionnelles de la filière ont souhaité renforcer leur action et se doter de plus amples moyens financiers. Dans cette optique, le 25 novembre 1998, le CLIPP a procédé, au cours d’une assemblée générale extraordinaire, à la modification de ses statuts pour répondre aux exigences législatives des interprofessions. Le CLIPP a été reconnu comme interprofession par les pouvoirs publics, par l’arrêté du 28 septembre 1999.

Le CLIPP est composé de 4 collèges, représentant les différents acteurs intervenant dans la production :
►  les sélectionneurs et les fournisseurs d’équipement : SYSELAF (Syndicat des Sélectionneurs de Lapins Français) et ANFEC (Association Nationale des Fournisseurs d’Equipements Cunicoles)
►  les producteurs : FENALAP (Fédération Nationale des groupements de producteurs de Lapins), CFA (Confédération Française de l’Aviculture) et Confédération Paysanne
►  les fabricants d’aliments : SNIA (Syndicat National des Industriels de la Nutrition Animale) et COOP de France Nutrition Animale.
►  les abatteurs et transformateurs : FIA (Fédération des Industries Avicoles) et CNADEV (Comité National des Abattoirs et ateliers de découpe de volailles-lapins et chevreaux).

Ses missions sont :
►  d’une part, trouver des solutions afin de faire face aux difficultés rencontrées dans un contexte économique et sanitaire fragile.
►  poursuivre, d’autre part, les actions de fond engagées les années précédentes pour défendre et valoriser la production et la filière, notamment :

• informer le consommateur, réaliser des actions de promotion des produits, contribuer à l’amélioration constante de la production de la filière et du produit, suivre et améliorer l’organisation du marché

Lapin de France
Le logo Lapin de France s’inscrit dans le pacte de confiance des acteurs des filières animales françaises réunies au sein de Viandes de France !
La viande de lapin qui porte ce logo vous garantit toujours une viande issue d’animaux nés, élevés, abattus et transformés en France. Ce logo est délivré à des entreprises qui respectent les exigences prévues au cahier des charges pour la traçabilité et le respect de bonnes pratiques. Ce logo est l’assurance de contrôles exercés par des organismes extérieurs, et vous apporte la garantie de déguster des produits de choix, représentatifs du savoir-faire « à la française ».



www.lelapinfaitesvousremarquer.fr


© Campagne Européenne Le Lapin Faites-vous Remarquer/Lapin de France/CLIPP
Crédit Photo & Recette : © Julie MECHALI/Annelyse CHARDON | Tous droits de reproduction réservés

ÇA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page