jeudi 9 avril 2020 - 3:52
 
 
Generic selectors
Mot exact
Dans le titre
Dans le contenu
Dans les articles
Dans les pages
Filtrer par catégories
Agneau
Apéritifs
Apéritifs
Art de la table
Art de Vivre
Bagels
Balades & sorties gourmandes
Beignets
Beignets
Bœuf
Boissons sans Alcool
Bonbons
Boulangerie
Cakes
Chandeleur
Charcuteries
Chaussons
Cheval
Chevreau
Chocolats
Cocktails
Concours
Confiseries
Confitures
Crèmes & Sauces
Crêpes & Galettes
Crêpes & Gaufres
Crêpes salées
Crêpes sucrées
Croques
Crustacés & Mollusques
Cuisine de la Mer
Cuisine du Monde
Cuisine Régionale
Cuisine Végétarienne
Cuisine Veggie
Desserts
Desserts
Dictionnaire de Cuisine
Entrées
Entrées
Entrées Chaudes
Entrées Froides
Équipement de la cuisine
Fajitas
Fromages & Œufs
Fruits
Fruits de Mer
Galettes de sarrasin
Gaufres
Gibiers
Glaces & Sorbets
Goûters | Petits Déjeuners | Smoothies
Hamburgers
Hot-Dogs
L'Info culinaire
La Cuisine des Petits Chefs
Lapin
Légumes & Accompagnements
Livres & Magazines
Makis
Mises en Bouche
Nems
Noël
Nouveautés Produits
Pains
Pâtes
Pâtisserie
Pizzas
Plats
Plats Uniques
Poissons
Porc
Potages | Soupes | Veloutés
Produits Tripiers
Quiches & Tartes
Recettes Chrono
Recettes de cuisine
Recettes Minceur
Recettes par Thème
Repas de Fêtes
Salades
Samoussas
Sandwichs
Snacks
Suggestions de la semaine
Tacos
Tartines
Tortillas
Veau
Verrines Salées
Verrines Sucrées
Viandes
Viennoiseries
Vins & Spiritueux
Volailles
Wraps
Accueil / Art de Vivre / Le “Manifeste du Cu” un livre essentiel à la vie chez BBD Éditions
Les Restos du Cœur

Le “Manifeste du Cu” un livre essentiel à la vie chez BBD Éditions

Imprimer

La maison d’édition BBD édite le Manifeste du Cu (symbole chimique du cuivre), co-écrit par les mêmes auteurs : Jérôme Douzelet (artisan-cuisinier) et Gilles-Eric Seralini (scientifique), rejoints par Jean-Charles Halley (caviste) et Emmanuel Chaunu (caricaturiste).

Alors, le cu est-il bon pour la santé ?
Utilisé en viticulture et en agriculture, le Cu est sujet à controverse.
Les lobbyistes de l’agriculture chimique et OGM veulent faire croire que le Cu est essentiellement un pesticide, alors qu’il est indissociable du vivant, comme le fer dans le sang. Ce manifeste rétablit la vérité sur le Cu et remet, avec légèreté, le Cu au centre du village en expliquant ces enjeux sérieux pour la viticulture contemporaine.

Les trois auteurs, Douzelet, Halley et Seralini, ont tout d’abord écrit un article scientifique en anglais, publié en avril 2019 dans Food and Nutrition Journal, et intitulé « Le cuivre dans les vins et les vignobles : goût et toxicité comparés des pesticides ».

Après ce travail scientifique sur le goût du Cu et sa toxicité, ils ont souhaité, avec la complicité de Chaunu, publier ce manifeste sur le sujet du Cu souvent mal compris et très débattu pour des raisons économiques. Les références scientifiques du manifeste sont celles publiées dans l’article d’avril 2019.

Manifeste du Cu
Parution le 20 septembre 2019
En librairie – 32 pages
Tarif : 9.00 €

Pourquoi s’intéresser au goût du Cu ?
Car les vignobles sont parmi les cultures les plus traitées aux pesticides et que le Cu est une alternative biologique et naturelle mise à mal par les lobbyistes.

Dans ce manifeste sérieux au ton léger, les auteurs s’attachent à répondre de façon claire et scientifique aux thèmes suivants :

Le Cu essentiel à la vie
Le Cu dans le vin
Le Cu et les pesticides de synthèse, effets comparés sur la santé
Le Cu est bon pour l’environnement
Le goût du Cu

Chaunu, lui, croque le Cu en illustrant par une caricature chacun de ces 5 chapitres.

Les auteurs : le chef, le caviste, le scientifique et le caricaturiste

Jérôme Douzelet
Artisan-cuisinier de l’hôtel-restaurant familial Le Mas de Rivet à Barjac dans le Gard. Amoureux des bons produits, il développe une cuisine naturelle et biologique, avec des valeurs du terroir. Inspiré notamment par Régis Marcon***, Jérôme Douzelet est conférencier international et auteur sur le sujet de la cuisine naturelle, saine et détoxifiante, découvreur du goût des pesticides.

Jean-Charles Halley
Caviste aux papilles d’exception, il ouvre Les Mets Chai, cave à manger à Caen, en 2017 et se spécialise dans les vins nature. Il a été co-président de l’association des cavistes alternatifs. Membre de l’association Vivants et critique averti, il est très apprécié par ceux qui viennent de loin pour assister à ses soirées mémorables.

Gilles-Éric Seralini
Spécialiste depuis 30 ans des effets des pesticides sur la santé, ce professeur et chercheur a été expert pour plusieurs gouvernements. Il a écrit de nombreux ouvrages et publications scientifiques sur le sujet. Bête noire des industriels des pesticides, dont Monsanto, il gagne 7 procès où il accuse leurs lobbys de diffamations. Ses travaux sur les tumeurs des rats provoquées par le Roundup et les OGM le rendent célèbre dans le monde et sont consultables sur son site : www.seralini.fr

Emmanuel Chaunu
Dessinateur de presse pour Ouest-France et La Manche Libre, mais aussi caricaturiste aux côtés de Michel Drucker dans son célèbre canapé rouge de Vivement Dimanche, ou encore humoriste aux Grosses Têtes sur RTL et en one-man-show, Emmanuel Chaunu est un caricaturiste-humoriste engagé plein de désirs et de révoltes singulières.
Il tente à travers son travail de les défendre de façon décalée.

BBD Éditions : créateur de livres sur le vin plaisir et éco-responsable
Jeune société spécialisée dans les contenus liés au vin, à l’environnement et aux pratiques agricoles, BBD Éditions souhaite inspirer ses lecteurs afin qu’ils deviennent acteurs du changement dès aujourd’hui et les sensibiliser aux enjeux de demain.

La maison d’édition s’engage à valoriser les pratiques agricoles respectueuses de l’environnement et à communiquer des informations aux consommateurs sur ce qu’ils boivent.
À travers ses publications, BBD Éditions :
• favorise les notions de convivialité, de découverte et de plaisir autour de la viticulture
• sensibilise au respect de la planète, à l’éco-conception et aux productions responsables

Adrien Tréchot, fondateur de BBD Edition, est également la 8ème génération sur le Domaine Enclos de la Croix (Languedoc).
Au niveau européen, il est engagé avec TOWA (Transparency for Organic Wine Assocation), qui œuvre à la publication de la composition des vins. Cette transparence permet aux consommateurs un choix objectif comme c'est le cas aujourd’hui en Europe pour les produits alimentaires.


www.twitter.com/et_vins
www.invino-et-veritas.com

© BBD Éditions | Auteurs : © Jérôme Douzelet,
Jean-Charles Halley, Gilles-Eric Seralini, Emmanuel Chaunu
Tous droits de reproduction réservés

Ça peut aussi vous intéresser

 

À découvrir en vidéo

Laisser un commentaire