mercredi 18 septembre 2019 - 21:59
 
 
Generic selectors
Mot exact
Dans le titre
Dans le contenu
Dans les articles
Dans les pages
Filtrer par catégories
Agneau
Apéritifs
Apéritifs
Art de la table
Art de Vivre
Bagels
Balades & sorties gourmandes
Beignets
Beignets
Bœuf
Boissons sans Alcool
Bonbons
Boulangerie
Cakes
Chandeleur
Charcuteries
Chaussons
Cheval
Chevreau
Chocolats
Cocktails
Concours
Confiseries
Confitures
Crèmes & Sauces
Crêpes & Galettes
Crêpes & Gaufres
Crêpes salées
Crêpes sucrées
Croques
Crustacés & Mollusques
Cuisine de la Mer
Cuisine du Monde
Cuisine Régionale
Cuisine Végétarienne
Cuisine Veggie
Desserts
Desserts
Dictionnaire de Cuisine
Entrées
Entrées
Entrées Chaudes
Entrées Froides
Équipement de la cuisine
Fajitas
Fromages & Œufs
Fruits
Fruits de Mer
Galettes de sarrasin
Gaufres
Gibiers
Glaces & Sorbets
Goûters | Petits Déjeuners | Smoothies
Hamburgers
Hot-Dogs
L'Info culinaire
La Cuisine des Petits Chefs
Lapin
Légumes & Accompagnements
Livres & Magazines
Makis
Mises en Bouche
Nems
Noël
Nouveautés Produits
Pains
Pâtes
Pâtisserie
Pizzas
Plats
Plats Uniques
Poissons
Porc
Potages | Soupes | Veloutés
Produits Tripiers
Quiches & Tartes
Recettes Chrono
Recettes de cuisine
Recettes Minceur
Recettes par Thème
Repas de Fêtes
Salades
Samoussas
Sandwichs
Snacks
Suggestions de la semaine
Tacos
Tartines
Tortillas
Veau
Verrines Salées
Verrines Sucrées
Viandes
Viennoiseries
Vins & Spiritueux
Volailles
Wraps
Accueil / Recettes par Thème / Cuisine Régionale / Salade bowl de boudin noir aux oignons
Les Restos du Cœur

Salade bowl de boudin noir aux oignons

Imprimer

Crédit Photo : © BAHIER

Proportions pour 1 Personne Temps de Préparation 30 Minutes
 Temps de Cuisson 20 Minutes

 

Découvrez ou redécouvrez les saveurs du boudin noir aux oignons souvent oubliées.
Cette ancienne charcuterie ancestrale retrouve facilement nos assiettes autour d'une recette ensoleillée.

Pour 1 bowl
► 1 boudin noir à l’ancienne aux oignons BAHIER
► 2 cl d’huile d’olive
► 50 g de quinoa noir
► 50 g de cubes de butternut
► 50 g de cubes de panais
► 40 g de fleurettes de brocolis
► 15 g de pousses d’épinards
► 25 g de tranches de betterave chiogga
► 25 g de myrtilles
► 5 g de noisettes concassées
► Zestes de citron vert

①• Faîtes cuire le quinoa noir dans l’eau bouillante salée pendant 18 min et égouttez-le.

②• Préparez, épluchez et détaillez en cubes le butternut et le panais. Faîtes-les cuire séparément au four à 160°C (Th.5-6) pendant 15 min dans un plat avec un filet d’huile d’olive et une pincée de sel.

③• Coupez le boudin en 6 tronçons et colorez-les ensuite à la poêle dans le restant d’huile d’olive. Réservez.

④• Faîtes cuire les brocolis dans l’eau bouillante salée et égouttez-le.

⑤• Émincez les pousses d’épinards et taillez de fines tranches de betterave chiogga à l’aide d’une rape.

⑥• Pour commencer, dressez le quinoa, puis les brocolis, les lamelles de betterave, les cubes de butternut, de nouveau les brocolis, puis les myrtilles, le panais et déposez les pousses d’épinards au centre du bowl.

⑦• Déposez les tronçons de boudin et parsemez le tout de noisettes concassées et de zestes de citron vert.

Accompagnez cette salade d’une vinaigrette composée de miel, de moutarde à l’ancienne, de vinaigre balsamique et d’huile d’olive.

DU BOUDIN NOIR, MÊME EN ÉTÉ !

Exit les idées reçues, le boudin noir n’est pas un plat que l’on consomme uniquement l’hiver. Bien au contraire, il se déguste toute l’année au barbecue ou en salade et a des vertus surprenantes pour la santé. Riche en fer, il serait dommage de s’en priver.

UN ALLIÉ POUR LA SANTÉ !
Connu de tous, le principal atout du boudin noir est sa teneur en fer ; 17mg (milligrammes) pour 100 grammes, un record ! Composé uniquement d’ingrédients d’origine naturelle, cette charcuterie, consommée depuis l’Antiquité, est un produit savoureux mais pas que !

Si on a tendance à compter uniquement sur le soleil pour réduire sa fatigue et pour se redonner bonne mine, le boudin noir est, lui aussi, un remède naturel contre l’anémie grâce au fer qu’il contient. Une seule portion de boudin noir Bahier permet de couvrir 1,5 fois nos besoins quotidiens en fer. Dégusté une fois par semaine comme recommandé, le boudin noir est un aliment aux atouts nutritionnels incontestés.

Et les enfants ne sont pas en reste, puisque que leur bon développement nécessite un apport non négligeable en fer. ⅓ de boudin noir aux oignons Bahier apporte 7mg de fer soit juste ce qu’il faut pour une bonne croissance. On n’hésite donc pas à leur faire découvrir la richesse de la charcuterie traditionnelle en cuisinant avec eux des recettes à base de boudin noir aux oignons.

UN ALLIÉ DE NOS PETITS PLATS D’ÉTÉ
Avec sa texture fondante et sa saveur intense apportée par les oignons, le boudin noir se cuisine très bien.
C’est l’un des produits phares de la marque Bahier, leader sur ce marché. Fabriqué avec du sang et du gras de porc frais 100% français, ce boudin à l'ancienne, à la texture onctueuse et au goût incomparable, est embossé dans un boyau naturel de porc. Cette recette simple et authentique est née d’un savoir-faire artisanal qui fait, aujourd’hui, la renommée des produits Bahier.

Pour cette recette, deux formats sont disponibles, en portions ou en brasse, de quoi inspirer de nombreux plats surprenants et gourmands !

Cet été, on ose accorder le boudin noir aux oignons avec des petits légumes. On joue la carte du sucré-salé en l’associant à des fruits rouges par exemple. On l’invite dans nos paniers de pique-nique en l’intégrant dans nos sandwichs ou dans nos salades. On surprend à l’apéritif en imaginant des palmiers au boudin. On innove également en jouant sur les modes de cuisson en le préparant au barbecue plutôt qu’à la poêle ou au four traditionnel.

BOUDIN NOIR AUX OIGNONS RECETTE A L’ANCIENNE DE BAHIER
Préparation à base de sang, de gras de porc, d’oignons et d’épices.
Sans conservateur.
Fabrication à partir de porcs issus de la filière « Le Porc Français » et boudin noir certifié VPF (viande de porc français)
2 formats disponibles : en portion de 125g ou en brasse.

Boudin noir à l'ancienne aux oignons x2
Poids : 250g
Prix de vente conseillé : 2,30 €

Disponible en GMS

BAHIER, une entreprise engagée
« Chez Bahier, nous pensons que pour répondre aux enjeux de demain, il faut agir au quotidien dès aujourd’hui, en conservant l’esprit familial de notre entreprise. Pour cela, nous avons fait le choix de concilier performance économique et respect du bien-être de nos salariés, de nous engager dans des partenariats locaux et durables avec les producteurs sarthois et de réduire notre empreinte environnementale au travers de notre politique RSE fondée sur ces quatre grands piliers ».

L’histoire de Bahier commence en 1941 quand Odette et Maurice Bahier ont ouvert leur boucherie-charcuterie à Sceaux-sur-Huisne (72). Depuis cette ouverture, la société Bahier n’a cessé de se développer. Aujourd’hui leader en France sur le marché du boudin, cette entreprise dynamique compte 442 collaborateurs. Fidèle à la région Sarthoise où le siège est encore installé, Bahier commercialise à ce jour 7 familles de produits : boudins, rillettes, produits de tête, viandes cuites, viandes fumées, tripes et produits de volaille.

Sa renommée s’est construite sur la transparence, la qualité, le goût et l’authenticité de ses produits mais aussi sur une quête perpétuelle d’innovation qui pousse l’entreprise à faire évoluer sans cesse les process de fabrication, les recettes et la façon de travailler afin d’offrir le meilleur du savoir-faire Bahier.


La charcuterie qui rassemble
www.bahier.net

© Copyright & Crédits Photos : © BAHIER | Tous droits de reproduction réservés

Ça peut aussi vous intéresser

 

À découvrir en vidéo

Laisser un commentaire