mercredi 1 avril 2020 - 13:01
 
 
Generic selectors
Mot exact
Dans le titre
Dans le contenu
Dans les articles
Dans les pages
Filtrer par catégories
Agneau
Apéritifs
Apéritifs
Art de la table
Art de Vivre
Bagels
Balades & sorties gourmandes
Beignets
Beignets
Bœuf
Boissons sans Alcool
Bonbons
Boulangerie
Cakes
Chandeleur
Charcuteries
Chaussons
Cheval
Chevreau
Chocolats
Cocktails
Concours
Confiseries
Confitures
Crèmes & Sauces
Crêpes & Galettes
Crêpes & Gaufres
Crêpes salées
Crêpes sucrées
Croques
Crustacés & Mollusques
Cuisine de la Mer
Cuisine du Monde
Cuisine Régionale
Cuisine Végétarienne
Cuisine Veggie
Desserts
Desserts
Dictionnaire de Cuisine
Entrées
Entrées
Entrées Chaudes
Entrées Froides
Équipement de la cuisine
Fajitas
Fromages & Œufs
Fruits
Fruits de Mer
Galettes de sarrasin
Gaufres
Gibiers
Glaces & Sorbets
Goûters | Petits Déjeuners | Smoothies
Hamburgers
Hot-Dogs
L'Info culinaire
La Cuisine des Petits Chefs
Lapin
Légumes & Accompagnements
Livres & Magazines
Makis
Mises en Bouche
Nems
Noël
Nouveautés Produits
Pains
Pâtes
Pâtisserie
Pizzas
Plats
Plats Uniques
Poissons
Porc
Potages | Soupes | Veloutés
Produits Tripiers
Quiches & Tartes
Recettes Chrono
Recettes de cuisine
Recettes Minceur
Recettes par Thème
Repas de Fêtes
Salades
Samoussas
Sandwichs
Snacks
Suggestions de la semaine
Tacos
Tartines
Tortillas
Veau
Verrines Salées
Verrines Sucrées
Viandes
Viennoiseries
Vins & Spiritueux
Volailles
Wraps
Accueil / Recettes de cuisine / Cuisine de la Mer / Nage de lotte et coquillages
Les Restos du Cœur

Nage de lotte et coquillages

Imprimer

Proportions pour 4 Personnes Temps de Préparation 15 Minutes
Temps de Cuisson 15 Minutes

 

Une recette simple et particulièrement bien iodée
qui réchauffe après une belle pêche à pied en famille !

 

► 2 filets de lotte (de 200 g chacun)
► 500 g de moules
► 500 g de praires
► 500 g de palourdes
► 100 g de bigorneaux
► 2 gousses d'ail
► 1 oignon
► 6 branches de persil
► 4 tomates
► 30 g de beurre
► 15 cl de vin blanc
► gros sel
► sel
► poivre

①• Éplucher, laver et hacher l'oignon et l'ail (dégermé).

②• Laver, effeuiller et hacher le persil.

③• Inciser la peau des tomates en croix. Les plonger dans une eau bouillante quelques secondes jusqu'à ce que la peau éclate. Les refroidir dans une eau glacée, les peler, les épépiner. Les couper en morceaux.

④• Gratter les moules. Les laver avec les autres coquillages.

⑤• Cuire les bigorneaux 5 minutes dans une eau bouillante poivrée.

⑥• Verser un fond d'eau dans un faitout, y déposer les moules, les praires et les palourdes. Cuire à feu vif jusqu'à ce que les coquillages s'ouvrent. Les retirer de la cocotte, en décoquiller la moitié. Filtrer le jus de cuisson obtenu au travers d'une passoire fine, le réserver.

⑦• Tailler les filets de lotte en deux dans le sens de la longueur. Les rouler et les maintenir enroulés à l'aide d'une pique en bois. Les cuire 5 minutes à la vapeur.

⑧• Dans une cocotte, faire fondre le beurre, y faire revenir l'oignon et l'ail hachés. Ajouter les tomates et le persil. Mélanger, verser le vin et le jus des coquillages filtré. Porter à ébullition 5 minutes. Ajouter les coquillages et la lotte.

Assaisonner. Réchauffer et servir aussitôt !

B.A.BA DU CHEF
– A servir accompagné de pommes de terre cuites à la vapeur ou de riz.
– Vous pouvez ajouter des crevettes, des bulots, des calamars …
– Surtout ne jetez pas le jus de cuisson des coquillages qui servira à ioder l'ensemble du plat.

CÔTÉ CAVE
Le caractère tomaté de la sauce est la principale difficulté à contourner dans ce plat pour réussir un accord, réduisant les possibilités d'alliance, pour l'essentiel, aux blancs peu acides et de grande maturité aromatique et aux rosés. On peut penser alors au vin blanc de Cassis produit à proximité de Marseille et compagnon idéal de la Bouillabaisse, dont les notes anisées mettent en valeur les arômes iodés, ou, dans le même style, à une Clairette du Languedoc. De la même façon, un rosé de Provence possède la rondeur et la maturité permettant de compenser la tomate au bénéfice des caractères maritimes. Pour ceux qui apprécient plus de vivacité, les rosés peuvent s'autoriser une dimension acide plus marquée, à condition de les choisir avec un caractère fruité mûr, comme on peut le rencontrer dans les bons millésimes de Sancerre et de Menetou-Salon.
Idées de prix (en 2007) :
– Cassis blanc 10 à 13€
– Clairette du Languedoc 7 à 11€
– Rosé de Provence 5 à 10€
– Menetou-Salon ou Sancerres rosés 7 à 12€
M. Chassin

.

Cercles Culinaires de France

Les loisirs culinaires ont le vent en poupe ! Depuis 1994, les Cercles Culinaires de France anticipent ce mouvement avec des cours de cuisine pour tous.

Mieux manger, partager et se cultiver … Cuisiner, c'est le bonheur ! Et c'est tout simple : il faut juste comprendre le "pourquoi" des choses et maîtriser quelques techniques de base, mais avec un vrai cuisinier pédagogue pour vous l'expliquer. Et puis, c'est sympa de se retrouver à plusieurs : on échange ses "trucs", on discute, on rit … et on repart chez soi avec tout un stock d'idées recettes et l'envie de les partager, au grand bonheur des amis et de la famille !

Des cours de cuisine partout en France
En 1994, la Collective des Produits Laitiers a créé le Cercle Culinaire de Rennes pour transmettre son savoir culinaire auprès du grand public. Depuis 1997, des écoles hôtelières partenaires constituent le réseau Cercles Culinaires de France et dispensent dans leur ville, des cours de cuisine accessibles à tous. Aujourd'hui on compte 53 Cercles Culinaires sur l'ensemble du territoire.

www.cercleculinaire.com

© Cercles Culinaires de France | Recette : © T. Debéthune | Photo : © C. Herlédan
Tous droits de reproduction réservés

Ça peut aussi vous intéresser

 

À découvrir en vidéo

Laisser un commentaire