jeudi 2 avril 2020 - 23:13
 
 
Generic selectors
Mot exact
Dans le titre
Dans le contenu
Dans les articles
Dans les pages
Filtrer par catégories
Agneau
Apéritifs
Apéritifs
Art de la table
Art de Vivre
Bagels
Balades & sorties gourmandes
Beignets
Beignets
Bœuf
Boissons sans Alcool
Bonbons
Boulangerie
Cakes
Chandeleur
Charcuteries
Chaussons
Cheval
Chevreau
Chocolats
Cocktails
Concours
Confiseries
Confitures
Crèmes & Sauces
Crêpes & Galettes
Crêpes & Gaufres
Crêpes salées
Crêpes sucrées
Croques
Crustacés & Mollusques
Cuisine de la Mer
Cuisine du Monde
Cuisine Régionale
Cuisine Végétarienne
Cuisine Veggie
Desserts
Desserts
Dictionnaire de Cuisine
Entrées
Entrées
Entrées Chaudes
Entrées Froides
Équipement de la cuisine
Fajitas
Fromages & Œufs
Fruits
Fruits de Mer
Galettes de sarrasin
Gaufres
Gibiers
Glaces & Sorbets
Goûters | Petits Déjeuners | Smoothies
Hamburgers
Hot-Dogs
L'Info culinaire
La Cuisine des Petits Chefs
Lapin
Légumes & Accompagnements
Livres & Magazines
Makis
Mises en Bouche
Nems
Noël
Nouveautés Produits
Pains
Pâtes
Pâtisserie
Pizzas
Plats
Plats Uniques
Poissons
Porc
Potages | Soupes | Veloutés
Produits Tripiers
Quiches & Tartes
Recettes Chrono
Recettes de cuisine
Recettes Minceur
Recettes par Thème
Repas de Fêtes
Salades
Samoussas
Sandwichs
Snacks
Suggestions de la semaine
Tacos
Tartines
Tortillas
Veau
Verrines Salées
Verrines Sucrées
Viandes
Viennoiseries
Vins & Spiritueux
Volailles
Wraps
Accueil / Recettes de cuisine / Desserts / Tarte Kiwi de l’Adour IGP sur son Lit de Mousse au Chocolat
Les Restos du Cœur

Tarte Kiwi de l’Adour IGP sur son Lit de Mousse au Chocolat

Imprimer

tarte_kiwi_de_l_adour_igp_sur_sont_lit_de_mousse_au_chocolat_

Proportions pour 12 Tartelettes Temps de Préparation 20 Minutes
Temps de Cuisson (Pas de Cuisson) Temps de Repos 1 Nuit au Frais

 

► 12 fonds de tartes en pâte sucrée précuits*
► 3 kiwis de l’Adour IGP
► 75 g de chocolat noir
► 4 blancs d’œufs
► 75 g de sucre en poudre

1• Faites fondre le chocolat au bain-marie. Hors du feu, incorporez délicatement le sucre en poudre puis les blancs d’œufs montés en neige fermes. Réservez au réfrigérateur minimum 12 heures.

2• Sur les fonds de tartelettes, tartinez la mousse au chocolat avec une spatule, un couteau ou une poche à douille.

3• Posez par-dessus délicatement les morceaux de kiwis de l’Adour IGP épluchés et coupés en rondelles, en quartiers ou en brunoise.

Conservez au frais avant de servir et dégustez le jour même car la mousse risque de détremper le fond de tarte.

*Pâte Sucrée
www.avosassiettes.fr/pate-sucree

https://www.avosassiettes.fr/img/Catherine-Kluger.jpgCatherine Kluger adore les tartes et a des idées de recettes plein la tête ! En 2009, elle ouvre une fabrique à tartes ; elle y propose chaque jour des tartes gourmandes et colorées, réalisées sur place à partir d’ingrédients soigneusement sélectionnés. C’est frais, innovant et délicieux, bref, on ne résiste pas ! A déguster sur place, à emporter ou à se faire livrer ! Rendez-vous à la Fabrique de Tartes Kluger 6, rue du Forez Paris 3e – 01 53 01 53 53 – www.tarteskluger.com ou dans son tout nouveau Comptoir 32 rue Debelleyme Paris 3e.

Le Kiwi de l’Adour (IGP) Le fleuron des Kiwis

Le seul kiwi bénéficiant de la double certification Label Rouge/IGP

Cultivé aux pieds des Pyrénées sur les berges des Gaves de l'Adour (sud-ouest des Landes), le kiwi du même nom est devenu en 30 ans à peine, et avec tout le savoir-faire des hommes de la vallée, un fruit d'exception.
Bénéficiant depuis 1992 d'un Label Rouge, il s'est vu décerné une Indication Géographique Protégée en 2009, garantissant au consommateur une origine de production et de conditionnement. Les qualités du Kiwi de l'Adour sont désormais reconnues à l'échelle européenne. Les Pays de l'Adour sont aujourd'hui le plus grand terroir kiwicole de France et cumulent un quart de la production nationale. Sur les étals de mi-décembre à mai, ce fruit à la fois tendre et acidulé, affiche une excellente teneur en vitamine C, fibres et magnésium. Autant de bonnes raisons pour en faire son allié forme tout au long de l'hiver !

LES CONDITIONS DE PRODUCTION D'UN FRUIT D'EXCEPTION

Ce n'est pas un hasard si le Kiwi de l'Adour est le seul à bénéficier de la double certification Label Rouge et Indication Géographique Protégée (IGP). C'est au respect d'un strict cahier des charges, à un terroir réunissant les conditions pédoclimatiques idéales et au savoirfaire des hommes qui le produisent qu'il le doit.

COMMENT LES PAYS DE L'ADOUR SONT DEVENUS LE TERROIR DE PRÉDILECTION DU KIWI À L'ÉTAT SAUVAGE

Il fallait être sans aucun doute assez visionnaire, il y a 30 ans, pour se lancer dans la culture du kiwi en France. Les hommes des Pays de l'Adour ont tenté l'aventure et l'avenir leur a donné raison. Ils l'ont fait en ayant conscience que leur terroir, bénéficiant d'un climat océanique doux et d'une terre riche en alluvions, offrirait les conditions idéales au développement de ce fruit connu depuis des siècles en Chine.

Ce sont aujourd'hui 380 producteurs qui cueillent 20 000 tonnes de fruits de haute qualité. Seul le "haut du panier" de la production, à savoir, un fruit d'au moins 90 g catégorie extra, naturellement acidulé, charnu et parfumé soit 10 000 tonnes, sera estampillé du signe officiel de qualité IGP pour la saison 2011/2012.

L'organisation mise en place par les producteurs de la filière Label Rouge, dont le cahier des charges est contrôlé par Qualisud (organisme certificateur indépendant), garantit la maîtrise de la qualité gustative exceptionnelle du Kiwi de l'Adour et le suivi de toutes les opérations, du verger jusqu'aux étals.

https://www.avosassiettes.fr/img/bandeau_isigny.jpg

https://www.avosassiettes.fr/img/kiwi_de_ladour_igp_labelrouge_.jpg

Pour plus d'Informations sur le Kiwi de l'Adour IGP
Rendez-vous sur

www.aop-igp.fr/18-FR-Le_Kiwi_de_lAdour
www.qualitelandes.com/kiwi-de-adour

https://www.avosassiettes.fr/img/bandeau_isigny.jpg

© Kiwi de l’Adour IGP | Une recette de Catherine Kluger
Photographie : © Jean-Claude Amiel | Tous droits de reproduction réservés

Ça peut aussi vous intéresser

 

À découvrir en vidéo

Laisser un commentaire