Salade de lentilles, maquereau, pomme de terre, oignon rouge et grenade

Salade de lentilles, maquereau, pomme de terre, oignon rouge grenade
Crédit Photo : © Charlie Cocotte pour l’UPPIA / www.laconserve.com

Proportions pour 2 Personnes Temps de Préparation 10 Minutes
Temps de Cuisson 20 Minutes

 

On fond totalement pour cette salade de saison riche en protéines avec ses lentilles. Une recette pleine de douceur pour un hiver léger sans concession.

Côté conserves
► 1 boîte de lentilles
► 1 boîte de maquereau

Chez l’épicier
► 2 pommes de terre bouillies
► 1 oignon rouge
► Quelques grains de grenade
► Huile d’olive
► Vinaigre
► Moutarde
► Persil

①• Faites bouillir les pommes de terre si ce n’est pas déjà fait. Passez-les sous l’eau froide, épluchez-les et coupez-les en morceaux.

②• Épluchez et coupez l’oignon rouge en rondelles fines, coupez également le maquereau en morceaux.

③• Rincez et égouttez les lentilles. Déposez-les dans un saladier avec le maquereau, la pomme de terre, l’oignon rouge et les grains de grenade.

④• Préparez une vinaigrette avec une cuillère à café de moutarde, de l’huile d’olive, du vinaigre, du sel et du poivre.

Versez la vinaigrette sur votre salade et parsemez de persil ciselé.

Et pour encore plus d’inspirations culinaires, la Conserve vous propose le podcast de trucs et astuces culinaires La famille Cuisine, présenté par Éric Roux > bit.ly/LafamilleCuisine

DE LA FRAÎCHEUR EN TOUTE SAISON
Les produits appertisés constituent une mine de fraîcheur en toute saison ! Le procédé d’appertisation, qui se fait dans un délai très court après la récolte des légumes et des fruits, préserve 50 à 70 % de la vitamine B1 et au minimum 50 % des vitamines C, B2, PP et des folates (vitamines B9). Par ailleurs, les minéraux résistent à la chaleur, mais certains peuvent être diffusés de l’aliment vers le liquide de conservation. Il est donc préférable de réchauffer les légumes dans leur jus. Les fibres ne sont pas affectées et les antioxydants sont préservés à 80%. Pour les légumes en conserve, une fois dans l’assiette, les pourcentages de préservation des vitamines sont très proches de ceux des légumes frais cuisinés maison, qui ont souvent été stockés avant leur achat d’où des pertes par oxydation. Ces pourcentages varient de 20 à 60 % selon les vitamines et les légumes.
Source : Unilet, Etude bibliographique sur les bénéfices nutritionnels des fruits et légumes transformés ; Pr Dewettinck, K. Anthierens, D. Verbeken, J. Van Camp, A. Huyghebaert, 2006, Université de Gand

Crédit Photo : © www.laconserve.com

DU CHOIX EN TOUTE CIRCONSTANCE
Les produits appertisés permettent grâce à leur diversité (fruits, légumes, poissons, plats cuisinés, viandes, charcuteries…) de varier son alimentation en toute circonstance. En outre, la Conserve s’inscrit naturellement dans le PNNS (Programme National Nutrition Santé) qui recommande de consommer au moins 5 fruits et légumes par jour, du poisson 2 fois par semaine au minimum et des féculents à chaque repas selon l’appétit.

DES PLAISIRS ILLIMITÉS
Plaisir des sens, plaisir du goût, plaisir de cuisiner, de déguster, de partager… les aliments en conserve offrent la solution idéale. Et, ils sont en plus pratiques à conserver (longue durée de conservation, stockage à température ambiante…), faciles et rapides à préparer.                                                   

L’UPPIA (Union Interprofessionnelle pour la Promotion des Industries de la Conserve Appertisée) regroupe les producteurs de métal, les fabricants d’emballages métalliques et les conserveurs.
La conserve permet à tout un chacun de disposer au quotidien des aliments les plus variés : légumes, fruits, poissons, viandes, charcuteries et plats cuisinés. L’appertisation, formidable technique de conservation longue durée à température ambiante, préserve l’essentiel de leurs qualités nutritionnelles comme les vitamines, les fibres, les sels minéraux ou les oméga 3. De plus, la stérilisation des aliments à haute température, dans un contenant hermétiquement clos, élimine tout risque alimentaire en protégeant les aliments des bactéries, des micro-organismes… susceptibles de les altérer ou de les rendre impropres à la consommation.
Grâce aux nombreuses recettes proposées par les conserveurs, la Conserve devient gourmande. Cuisinés ou au naturel, les aliments se prêtent aux envies les plus savoureuses, des plus simples aux plus originales. Enfin, économes en énergie (pas de chaîne du froid), les boîtes métalliques (acier ou aluminium) sont recyclables à l’infini, sans perdre leurs caractéristiques.

Crédit Photo : © www.laconserve.com

À SAVOIR
Les atouts environnementaux des boîtes de conserve sont nombreux : la proximité entre les conserveries et les zones de production (champs, ports…) présente notamment, l’avantage de générer moins de transports, donc moins de coûts et moins de pollution.
La rapidité entre la récolte et la mise en conserve assure une qualité et une fraîcheur irréprochables. Prenons l’exemple des légumes, qui sont récoltés, acheminés vers l’usine voisine, contrôlés, calibrés, triés, lavés, blanchis, mis en boîte et appertisés en moins de 4h !
En outre, les boîtes de conserve métalliques, qu’elles soient en acier ou en aluminium, sont recyclables à 100% et à l’infini.
Enfin, et ce n’est pas la moindre de leurs qualités, elles se conservent à température ambiante. Lorsque l’on connaît la consommation d’énergie que nécessite la production de froid, on remercie l’inventeur de la conserve, Nicolas Appert, grâce auquel nous profitons toute l’année de produits de saison, en toute sérénité.

Richesse nutritionnelle, variété de l’offre, qualité des produits, praticité, accessibilité, respect de l’environnement, les conserves ont tout bon !



 www.laconserve.com


© Collective de la Conserve | Crédits Photos : © Charlie Cocotte/UPPIA/www.laconserve.com | Tous droits de reproduction réservés

ÇA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER
 



Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page