vendredi 28 février 2020 - 19:31
 
 
Generic selectors
Mot exact
Dans le titre
Dans le contenu
Dans les articles
Dans les pages
Filtrer par catégories
Agneau
Apéritifs
Apéritifs
Art de la table
Art de Vivre
Bagels
Balades & sorties gourmandes
Beignets
Beignets
Bœuf
Boissons sans Alcool
Bonbons
Boulangerie
Cakes
Chandeleur
Charcuteries
Chaussons
Cheval
Chevreau
Chocolats
Cocktails
Concours
Confiseries
Confitures
Crèmes & Sauces
Crêpes & Galettes
Crêpes & Gaufres
Crêpes salées
Crêpes sucrées
Croques
Crustacés & Mollusques
Cuisine de la Mer
Cuisine du Monde
Cuisine Régionale
Cuisine Végétarienne
Cuisine Veggie
Desserts
Desserts
Dictionnaire de Cuisine
Entrées
Entrées
Entrées Chaudes
Entrées Froides
Équipement de la cuisine
Fajitas
Fromages & Œufs
Fruits
Fruits de Mer
Galettes de sarrasin
Gaufres
Gibiers
Glaces & Sorbets
Goûters | Petits Déjeuners | Smoothies
Hamburgers
Hot-Dogs
L'Info culinaire
La Cuisine des Petits Chefs
Lapin
Légumes & Accompagnements
Livres & Magazines
Makis
Mises en Bouche
Nems
Noël
Nouveautés Produits
Pains
Pâtes
Pâtisserie
Pizzas
Plats
Plats Uniques
Poissons
Porc
Potages | Soupes | Veloutés
Produits Tripiers
Quiches & Tartes
Recettes Chrono
Recettes de cuisine
Recettes Minceur
Recettes par Thème
Repas de Fêtes
Salades
Samoussas
Sandwichs
Snacks
Suggestions de la semaine
Tacos
Tartines
Tortillas
Veau
Verrines Salées
Verrines Sucrées
Viandes
Viennoiseries
Vins & Spiritueux
Volailles
Wraps
Accueil / Recettes de cuisine / Cuisine de la Mer / Crustacés & Mollusques / Ravioles de langoustines aux pleurotes
Les Restos du Cœur

Ravioles de langoustines aux pleurotes

Imprimer

Crédit Photo : © Amélie Roche pour Brasseurs de France

Proportions pour 6 Personnes Temps de Préparation 40 Minutes
Repos 30 Minutes Temps de Cuisson 30 Minutes

 

Élégante et généreuse, la bière de Noël est la complice inattendue des repas de fêtes de fin d’année. avec sa robe brillante et ambrée, allant de l’or à l’acajou, ce brassin, le plus souvent aux notes d’épices, d’agrumes et de caramel, apportera originalité et goût à tous les moments de rencontres occasionnés par les fêtes.

POUR LA PÂTE À RAVIOLE
► 2 œufs
► 250 g de farine T55
► 100 g de semoule de blé dur extra fine
► ½ cuillère à soupe d’huile d’olive
► ½ verre d’eau

POUR LA FARCE
► 700 g de langoustines fraîches
► 80 g pleurote
► 1 belle carotte
► ½ branche de céleri
► 1 petit oignon cébette
► 5 cl de crème liquide
► Sel, poivre du moulin

POUR LE BOUILLON
► 1 cm de gingembre
► 1 bâton de citronnelle
► 1 citron vert
► 50 cl d’eau de cuisson des langoustines
► 1 cuillère à soupe de fumet de poisson
► 3 feuilles de combava
► Quelques pleurotes

①• LANGOUSTINES
◊ Plonger les langoustines vivantes dans un gros volume d’eau bouillante salée. Lorsque les langoustines commencent à remonter à la surface de l’eau, prolonger la cuisson d’1 minute maximum. Les égoutter rapidement.
◊ Réserver ½ litre d’eau de cuisson pour réaliser le bouillon.

②• PÂTE À RAVIOLES
◊ Battre les œufs en omelette. Dans un récipient, déposer la farine et la semoule de blé dur. Creuser un puits et ajouter les œufs battus, l’huile d’olive et l’eau. Pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle commence à devenir sableuse. La travailler à la main pour lui donner de l’élasticité, ajouter une cuillère à soupe d’eau si nécessaire : la pâte doit être souple et élastique mais pas collante.
◊ Laisser reposer pendant 30 minutes au frais dans du film étirable.

③• BOUILLON
◊ Éplucher et râper le gingembre frais. Tailler le bâton de citronnelle en très fines rondelles. Couper le citron vert en quatre. Faire chauffer l’eau de cuisson des langoustines. Ajouter le gingembre râpé, les rondelles de citronnelle. Presser 2 ou 3 quartiers de citrons et les déposer dans le bouillon.
◊ Ajouter le fumet et mélanger bien. Assaisonner selon votre goût. Ajouter les feuilles de combava et faire infuser à feu doux pendant 20 minutes environ.
◊ Ajouter les pleurotes. Réserver au chaud.

④• FARCE AUX LANGOUSTINES ET AUX PLEUROTES
◊ Décortiquer les langoustines et retirer le boyau central à l’aide d’un couteau. Couper les langoustines en petits morceaux. Réserver. Couper le pied des pleurotes et les déchirer en lamelles. Éplucher, laver la carotte et la branche de céleri. Les tailler en brunoise. Émincer finement la cébette. Dans une poêle bien chaude, faire revenir l’oignon cébette et la brunoise de légumes. Ajouter les pleurotes et faire cuire pendant 6 à 8 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres en remuant régulièrement. Ajouter les morceaux de langoustines et prolonger la cuisson de 3 à 4 minutes en mélangeant. Ajouter la crème liquide et bien mélanger. Assaisonner selon votre goût.
◊ Diviser la pâte à raviole en deux. Sur un plan de travail fariné, abaisser les pâtons à l’aide d’un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 2 mm ou utiliser une machine à raviolis. À l’aide d’un emporte-pièce cannelé, découper des ronds de pâte et garnir la moitié des disques de farce en leur centre (environ 1 cuillère à café). Humidifier légèrement le pourtour de la pâte du bout des doigts avec un peu d’eau. Poser un disque de pâte non garni par-dessus et bien appuyer pour faire adhérer les deux pâtes ensemble. Recommencer jusqu’à épuisement des ingrédients.
◊ Plonger les ravioles dans le bouillon bien chaud pendant 5 à 8 minutes. Servir 3 ravioles par assiette, verser 1 belle louche de bouillon.

Poivrer et parsemer de ciboulette finement juste avant de servir.

BIÈRE DE NOËL : UNE HISTOIRE
L’origine de la Bière de Noël date du XVIIème siècle.
Au mois de septembre, les brasseurs devaient laisser place à la nouvelle récolte d’orge et de houblon de l’année en cours et pour ce faire vider les réserves de l’année antérieure. Ils utilisaient alors ce reliquat pour créer un brassin plus riche en matières premières, prêt à être dégusté à la veille Noël.
La Bière de Noël ou plutôt les Bières de Noël s’inscrivirent alors dans le calendrier brassicole, une tradition était née. Elle était d’autant plus appréciée que les brasseurs avaient coutume d’offrir ce brassin de Noël à leur personnel ainsi qu’à leurs meilleurs clients.

BIÈRE & MER
Finesse, convivialité et festivité… On aime créer la surprise en apportant une touche d’originalité pour les fêtes de fin d’année en alliant Bière de Noël et produits de la mer. La bière relève la fraîcheur des produits de la mer, leur goût iodé et leur légèreté.
Poissons ou fruits de mer, crus ou en sauce, en entrée ou en plat, les associations ne manquent pas. On tente l’expérience et on fait voyager les invités au bord de l’océan avec des alliances qui magnifieront les subtilités iodées de nos plats.

Une recette : mille et une sensibilités
Même si la Bière de Noël a traversé les frontières, sa recette reste inchangée.
Pour un litre de bière, il faut : 150g de malt, 1 g de houblon, 1 cl de levure de l’eau pure et … tout le savoir faire du brasseur, qui s’approprie chaque étape de fabrication (maltage / brassage / fermentation / garde) et laisse sa créativité aromatique s’exprimer. Il n’est donc pas rare de trouver des touches de cannelle, orange, gingembre, miel, agrumes, etc.

La Bière de Noël est le résultat du mélange des meilleurs malts : les malts pâles, qui donnent la force, et les malts torréfiés qui confèrent bouche et couleur. À la fois forte et dense, elle est un peu plus énergétique et plus aromatique que les autres bières. Tirant en moyenne à 6% alc/vol, la Bière de Noël est légèrement sucrée, riche en goût et ronde en bouche.
La température de consommation recommandée d’une bière ambrée est entre 4° et 6°C.

Brasseurs de France
Fondée en 1880, l'Association des Brasseurs de France est l'organisme fédérateur de la profession brassicole française, membre de l’Association des Brasseurs d’Europe.
Elle est chargée de défendre les intérêts généraux de la profession et de promouvoir la bière et son image.
En France, la bière est un produit de tradition qui, par le savoir-faire des brasseurs, offre une large diversité de goûts et de couleurs. Depuis les producteurs d’orges de brasserie et les malteurs jusqu’aux distributeurs et aux consommateurs, Brasseurs de France entretient cet héritage culturel dans un souci de qualité du semis au demi.
La France est le 5ème pays producteur européen de bières en Europe, avec plus de 16,3 millions d'hectolitres produits en 2010 dont 10% sont exportés essentiellement en Europe.

Brasseurs de France compte 75 sociétés brassicoles qui représentent plus de 350 types de bières différentes avec un CA de 2,3 milliards € pour 3 550 emplois.


Pour plus d’Informations sur les Brasseurs de France
rendez-vous sur
www.brasseurs-de-france.com

© Brasseurs de France | Photos : © Brasseurs de France / Amélie Roche
Tous droits de reproduction réservés

Ça peut aussi vous intéresser

 

À découvrir en vidéo

Laisser un commentaire