Poke bowl au saumon et haricots rouges

Crédit Photo : © Sandra Mahut pour l’ANILS et la FNLS

Proportions pour 2 Personnes Temps de Préparation 20 Minutes
Temps de Cuisson 45 Minutes

 

L’arrivée du printemps, avec les arbres qui bourgeonnent et la nature qui reprend des couleurs, s’accompagne souvent d’envies de fraîcheur mêlées à une pointe de gourmandise dans les assiettes !

► 150 g de saumon
► 1 avocat
► 150 g de haricots rouges
► 250 g de quinoa ou riz ou boulgour
► ½ betterave crue
► 50 g de tranches d’ananas frais ou en conserve
► 1 citron vert
► Quelques feuilles de basilic (thaï)
► Gingembre frais
► Huile d’olive
► Sel et poivre

①• Plonger pendant 4 h minimum les haricots rouges dans un saladier (ou la veille).

②• Le lendemain, les faire cuire dans une grande quantité d’eau salée pendant 45 minutes à une heure.

③• Les égoutter et les réserver dans un bol d’eau froide.

④• Faire cuire le riz ou le quinoa dans une casserole avec une grande quantité d’eau salée, le temps indiqué sur l’emballage. Égoutter et réserver.

⑤• Trancher le saumon en fines lanières (en sashimi), ouvrir et prélever la chair de l’avocat, puis le couper en dés, les arroser de jus de citron vert.

⑥• Placer le saumon dans une assiette creuse et le laisser mariner une heure avec une cuil. à soupe d’huile d’olive et du gingembre frais râpé.

⑦• Pendant ce temps, peler et taper la betterave crue, la placer dans un bol avec une cuillère d’huile d’olive, saler et poivrer.

⑧• Couper les tranches d’ananas en morceaux.

⑨• Dans chaque bol, déposer un fond de riz ou de quinoa. Ensuite, disposer harmonieusement en rosace, les lanières de saumon, les haricots rouges, les betteraves, les dés d’avocat, les dés d’ananas, parsemer de feuilles de basilic.

Arroser d’huile d’olive et de jus de citron vert, saler et poivrer et déguster aussitôt !

LES LÉGUMES SECS, SUPERSTARS DE RECETTES
DÉLICIEUSEMENT TENDANCES !

Parmi les plats à base de légumes secs, relevant du patrimoine gastronomique français, on pense inévitablement au célèbre cassoulet, au petit salé aux lentilles, à la traditionnelle soupe de pois, à la panisse marseillaise et la socca niçoise aux pois chiches, aux fèves au lard…

L'AVENTURE FABULEUSE DES LÉGUMES SECS :
TOUTE UN HISTOIRE….

De petite taille, peu fragiles et au poids relativement faible, les légumes secs sont facilement transportables, à travers les océans comme les continents. Leur grande valeur nutritive a également contribué à leur essor.

Laissons-leur la parole afin qu’ils nous racontent chacun leur histoire…

SUPER HARICOT SEC
Nous sommes originaires d’Amérique Centrale et du Sud où nous étions déjà cultivés durant la préhistoire. Avec les grandes explorations et la conquête du Nouveau Monde, nous avons atteint les côtes de l’Europe, puis nous nous sommes développés à partir du XVIe siècle sur tous les continents.
Appartenant à une famille comptant de très nombreuses variétés, nous nous préparons de multiples façons. Mojette, flageolet, tarbais, lingot, coco… de quoi varier les plaisirs !

SUPER LENTILLE
Nous sommes l’un des premiers légumes secs à avoir été cultivés, voici 9 à 10 000 ans. Venant du Proche-Orient, nous avons été découvertes en Syrie, avant de nous répandre sur le pourtour méditerranéen et sur les terres européennes. Très appréciées dans l’Egypte des pharaons, nous étions présentes dans les jardins suspendus de Babylone, puis nous nous sommes notamment diffusées en Inde. Au fil des siècles, nous sommes devenues un aliment de base dans de nombreuses régions.
En France, c’est notre variété de lentilles vertes qui est la star de la catégorie, tandis que le reste du monde nous consomme essentiellement blondes ou corail.

SUPER POIS CASSÉ
Découverts voici 10 000 ans, nous sommes nés en Asie centrale, du nord-ouest de l’Inde à l’Afghanistan mais on aurait aussi trouvé de nos traces au Proche-Orient, dans le bassin méditerranéen et en Ethiopie. En France, on a retrouvé dans le Languedoc des membres de notre famille dites « graines » datant de 7 000 ans avant notre ère. Notre culture s’est ensuite propagée, notamment dans la vallée du Rhin et jusqu’en Chine, avant d’atteindre l’Amérique au début de la colonisation.

SUPER POIS CHICHE
Pendant longtemps, on a pensé que nous venions du sud-ouest asiatique mais l’un de nos ancêtres sauvages était cultivé au VIIe millénaire avant notre ère en Turquie et, plus généralement, au Proche-Orient. Rapidement adoptés par l’Inde et l’Asie, nous avons ensuite séduit certaines régions d’Afrique, d’Australie et l’Europe, où nous nous sommes établis par l’intermédiaire des Phéniciens, et enfin, l’Amérique.

SUPER FEVE
Datant d’environ 10 000 ans et supposées originaires de Mésopotamie, nous avons été l’un des premiers aliments récoltés en grandes quantités. Si les Romains nous célébraient, nous nous sommes répandues en Europe au Moyen Age, avant de partir à la conquête des Amériques. Aujourd’hui, nous sommes consommées dans de nombreux pays et, tout particulièrement en Chine.

LES LÉGUMES SECS :
DU PRÉ À L'ASSIETTE, UNE SUPER PRODUCTION

SI LES LÉGUMES SECS NOUS ÉTAIENT COMPTÉS : QUELQUES CHIFFRES

40 ESPÈCES
de légumes secs et 18 000 variétés environ, cultivées et consommées dans le monde entier.

20 000 TONNES
collectées en France au cours des années 2010 avec environ 2 000 producteurs et plus de 30 000 hectares de cultures dédiées à l’alimentation humaine 2 .

1,42 KG
de légumes secs consommés chaque année en moyenne par les Français, qui sont 29,7 % à en manger et, plus précisément, 31,7 % parmi les hommes et 27,9 % parmi les femmes 4 .

72,5 MILLIONS DE TONNES
produites par an en moyenne à l’échelle internationale (hors soja) entre 2008 et 2012, dont 4 millions pour l’Union européenne où la France représente 29 %.

100 000 TONNES
de légumes secs vendues en 2014 en France, dont 30 653 via l’industrie (50 %), 19 840 via la GMS (32 %) et 11 311 via la RHF (18 %) 3 .

2. Terres Univia, Interprofession des Oléagineux et Protéagineux, 2014.
3. ADEPALE, Association des Entreprises de Produits Alimentaires Élabores, 2014.
4. INRA, séminaire « Les légumineuses à graines en alimentation humaine », 8 octobre 2014.

Fondée en 1945, la Fédération Nationale des Légumes Secs (FNLS) se veut le porte-parole des principaux acteurs de ce marché en France. Son objectif est de représenter ses membres auprès des instances publiques (politiques, réglementaires, etc.), de mettre en place des actions contribuant au développement de leur secteur, enfin, de les accompagner au quotidien (information, conseil).

La FNLS est membre de l’Association Des Entreprises de Produits Alimentaires Élaborés, ou ADEPALE (FIAC), les Entreprises du Traiteur Frais (Les ETF), les Entreprises des Glaces et Surgelés (les EGS), le Syndicat de Fabricants de végétaux frais Prêts À l’Emploi (SFPAE) et le Syndicat de la Rizerie Française (SRF).



Pour plus d'information sur la FNLS
www.legume-sec.com


© Copyright & Crédits Photos : © Sandra Mahut pour l’ANILS et la FNLS | Tous droits de reproduction réservés

ÇA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page