Pâtes au potimarron et à l’AOP Ossau-Iraty

© Syndicat de Défense AOP Ossau-Iraty
Recette originale de Sophie-François Mülhens | Crédit Photo : @sophiecuisine

Proportions pour 4 Personnes Temps de Préparation 20 Minutes
 Temps de Cuisson 45 Minutes

 

Qu’il se présente en toute simplicité en fin de repas ou comme ingrédient de choix dans des recettes créatives, l’AOP Ossau-Iraty s’invite, cet hiver encore, au menu de tous les jours.

► 400 g de pâtes type rigatoni ou penne
► 50 g d’AOP Ossau-Iraty râpé
► 600 g de potimarron
► 5 cl de crème liquide
► 4 branches de persil plat
► Sel, poivre du moulin

①• Détaillez le potimarron en petits cubes et placez-les sur une plaque allant au four, recouverte de papier cuisson.

②• Salez, poivrez, versez un généreux filet d’huile d’olive sur les cubes de potimarron. Mélangez.

③• Glissez la plaque dans un four préchauffé à 200°C (Th.6-7) pendant 30 minutes environ. Gardez au chaud.

④• Faites cuire les pâtes selon les instructions indiquées sur le paquet dans un grand volume d’eau salée. Égouttez.

⑤• Dans une grande sauteuse, faites chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive, placez-y les pâtes avec les dés de potimarron. Versez la crème liquide et mélangez. Ciselez le persil et parsemez-le sur les pâtes. Salez et poivrez.

⑥• Versez les pâtes dans un grand plat et répartir dessus l’AOP Ossau-Iraty râpé.

Servez immédiatement pendant que c’est bien chaud.

IL A TOUT BON

Si l’on croit tout connaître de l’Ossau-Iraty, ce délicieux fromage de brebis tout droit venu du Béarn et du Pays Basque, rappelons qu’au-delà de l’infini plaisir gustatif qu’il procure, son AOP est une garantie d’authenticité et de naturalité. C’est ainsi que ce fromage à pâte pressée non cuite s’inscrit dans un mode de consommation de qualité, dans l’air du temps.

Crédit Photo : © Syndicat de Défense AOP Ossau-Iraty

100% français, 100% local, il est « healthy », regorgeant de bienfaits pour la santé, le bien-être mais aussi pour le moral.
Fabriqué à partir de lait de brebis entier cru, pasteurisé ou thermisé, il contribue à satisfaire les besoins de l’organisme en protéines, phosphore et calcium, des minéraux indispensables à la santé osseuse.

Sa teneur ultra faible en lactose (< 0.2% car dégradé lors de l’acidification du caillé) fait qu’il est aujourd’hui vivement recommandé par les nutritionnistes et les naturopathes pour les personnes intolérantes au lactose ou celles qui préfèrent un lait plus digeste que le lait de vache.
Enfin – et ce n’est pas rien ! – il réjouit le moral tant il incarne la diversité de deux terroirs d’exception tout en véhiculant les valeurs d’une filière ovine engagée, soudée, déterminée à faire perdurer un savoir-faire ancestral étroitement lié à son pays d’origine.

Crédit Photo : © Syndicat de Défense AOP Ossau-Iraty/Hélène Bourroulec

OUI, l’Ossau-Iraty est booster d’énergie et d’une bonne forme physique !
Consommé en dose raisonnable, l’Ossau-Iraty contribue à satisfaire les besoins de l’organisme :

✓ en calcium (635 mg pour 100 g), nécessaire à la minéralisation de l’os, à l’adolescence (croissance), à l’âge adulte mais aussi pour les seniors (pour lutter contre l’ostéoporose).
✓ en phosphore (450 mg pour 100 g), qui assure, associé au calcium, la solidité des os et des dents. C’est aussi un constituant de l’ensemble des cellules, présent notamment dans leur membrane.
✓ en protéines (17% AJ pour 100 g), indispensable au bon fonctionnement de l’organisme qui ne peut pas les produire. Elles doivent alors être fournis par l’alimentation. Décomposés en acides aminés par la digestion, elles permettent à l’organisme de renouveler ses protéines corporelles.
✓ en vitamines A et B, la première intervenant dans la vision, la croissance osseuse, la croissance des bronches, des intestins et de la peau, la seconde dans la bonne assimilation de l’énergie.

L’Ossau-Iraty est produit par des fromageries et des producteurs fermiers, à partir de lait de brebis de 3 races locales (Manech à tête noire, Manech à tête rousse et Basco-Béarnaise).

Crédit Photo : © Syndicat de Défense AOP Ossau-Iraty/Hélène Bourroulec

OUI, l’Ossau-Iraty s’inscrit dans les modes de consommation d’aujourd’hui !
À la rentrée, après le lâcher-prise estival, on reprend les bonnes habitudes pour réécrire son quotidien en mode sain et équilibré.

Un morceau de 30 à 40 g d’Ossau-Iraty par jour et c’est parti !

À consommer à la maison au petit déjeuner, au déjeuner ou un dîner, au bureau comme en-cas pour le petit creux de 10h ou au goûter. Idéal aussi avant ou après la séance de sport.
En solo, en duo, en famille ou avec les copains, nature, à la croque, accompagné de fruits de saison ou de produits régionaux ou cuisiné léger, il est le complice d’une rentrée en pleine forme.
D’autant plus que ses différents conditionnements (à la coupe au rayon frais ou en portions pré-emballées, cubes, chiffonnade ou bâtonnets), s’adaptent à toutes les envies et tous les moments de consommation.

À chacun son Ossau-Iraty ! Une diversité assumée de typicités organoleptiques

L’AOP Ossau-Iraty se distingue par une diversité assumée de typicités : celles du Béarn et du Pays Basque. Interviennent aussi sur le goût et la texture, le savoir-faire de celui qui l’a façonné : durée d’affinage et mode de fabrication, qu’il soit de fromagerie, fermier ou fermier d’estive.
La texture est souple à ferme. La palette gustative, subtile, plus ou moins prononcée, est toujours typée « brebis », relevée de notes de fruit sec (amande ou noisette) ou de végétal sec (foin, fougère) qui rappelle son enracinement à sa terre d’origine.

OUI, l’Ossau-Iraty est bon pour le moral ! Ses immensités verdoyantes, la diversité de ses paysages, l’authenticité de sa culture font rêver…

Crédit Photo : © Syndicat de Défense AOP Ossau-Iraty

En savourant un morceau d’Ossau-Iraty, c’est un peu du patrimoine du Béarn et du Pays Basque que l’on s’approprie ! On se laisse volontiers dépayser et transporter dans ces paysages magnifiques à la personnalité affirmée.
En plus du respect du terroir, des hommes et du savoir-faire, le respect de la nature et le bien-être animal font partie des fondamentaux de l’Ossau-Iraty.
C’est aussi ce qui fait son charme tant la puissance et la noblesse de son caractère sont indissociables de son histoire et de sa culture.

Le saviez-vous ? 145 000 hectares d’estives sont entretenus par le cheptel de 443 000 brebis de l’Ossau-Iraty.



Découvrez le Fromage de brebis AOP Ossau Iraty
www.ossau-iraty.fr


© Syndicat de Défense AOP Ossau-Iraty | Crédits Photos : © Syndicat de Défense AOP Ossau-Iraty/Hélène Bourroulec/@sophiecuisine
Recette originale de Sophie-François Mülhens | Tous droits de reproduction réservés

ÇA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page