Pain perdu à la banane caramélisée

Crédit Photo & Recette : © AIB-Delphine Constantini

Proportions pour 4 Personnes Préparation 15 Minutes
 Temps de Cuisson 10 à 15 Minutes

 

J’en suis certaine : mes fans vont adorer cette recette réconfortante
et délicieusement régressive, qui plaira aux plus jeunes et replongera
les grands dans leur enfance !

► 4 bananes
► 8 tranches de brioche
► ½ gousse de vanille
► 30 g de beurre
► 2 cuil. à soupe de sucre de canne
► 3 œufs
► 300 ml de lait
► 1 sachet de sucre vanillé
► Une vingtaine de myrtilles
► 16 framboises
► Sirop d’érable

①• Éplucher 3 bananes et les découper en rondelles d’environ 1 cm d’épaisseur. Fendre la gousse de vanille en deux et prélever la moitié des graines.

②• Faire fondre la moitié du beurre dans une poêle, puis ajouter les bananes, les graines de vanille et le sucre de canne. Mélanger délicatement pour éviter de briser les morceaux de banane et laisser caraméliser quelques minutes.

③• Casser les œufs dans un récipient, puis ajouter le lait et le sucre vanillé. Bien battre le tout, afin d’obtenir une préparation lisse et homogène.

④• Faire chauffer le beurre restant dans une poêle.
Pendant ce temps, plonger rapidement les tranches de brioche dans la préparation aux œufs, puis les faire dorer dans le beurre fondu pendant environ 2-3 minutes de chaque côté.

⑤• Déposer une tranche de brioche sur chaque assiette.
Répartir les rondelles de bananes caramélisées, les bananes fraîches restantes et décorer avec les fruits rouges.

Ajouter un filet de sirop d’érable et déguster aussitôt.

© Thierry Lescot – CIRAD

MON ITINÉRAIRE DU CHAMP À L’ÉTAL
C’est une filière entière, qui est aux petits soins pour que je sois parfaite ! Producteurs, importateurs, mûrisseurs, grossistes, commerçants et distributeurs : ils me portent tous une grande attention.
Et on peut dire qu’ils ont du savoir-faire !

Tout commence dans ma maison natale : la bananeraie. En 9 à 12 mois, mon père, le plant, donne ses premiers fruits, puis en produira chaque année. Ce dont il a besoin ? Un climat alternant pluie et fort ensoleillement, sous une température oscillant entre 25 et 40°.

Ensuite, mes sœurs et moi sommes acheminées vers la station de conditionnement sous forme de régimes. Une fois bien pomponnées et parées de beaux emballages, celles d’entre nous qui sont vouées à l’exportation prennent le bateau.

Vient alors l’étape de la mûrisserie. Encore vertes, nous sommes entreposées durant 4 à 6 jours dans les meilleures conditions pour mûrir naturellement. C’est à ce moment-là que nous développons 146 composés organoleptiques, à l’origine de notre saveur et de notre arôme.

© Régis Domergue – CIRAD

Enfin, nous arrivons en point de vente.
Si notre maturation n’est pas encore terminée, elle se poursuit chez le commerçant ou le distributeur, voire à votre domicile, une fois que vous nous avez achetées.
C’est pour ça que nous aimons rester à l’air libre dans une pièce à 18 ou 20°.

Mes copines et moi
Bon, c’est bien beau de papoter, mais il est important de pouvoir se confier, se reposer sur quelqu’un de totalement fiable, qui nous connaît absolument par cœur. Moi, j’ai beaucoup de chance, car j’ai trouvé ma BFF… Ma meilleure amie, quoi !

L’AIB, ma plus proche confidente
C’est elle qui certifie que les Français m’adorent.
Qu’ils apprécient mon apparence sympa et ma bonne humeur.
Qu’ils me trouvent nutritive, facile à manger comme à transporter, avec un petit goût d’exotisme. Bref, que je fais partie de leur quotidien et que je suis même admirée comme une icône pop ! Pourtant, elle trouve qu’ils en oublient parfois l’essentiel : qu’ils me consomment régulièrement, mais sans me connaître vraiment.

Pour me mettre sous le feu des projecteurs et dévoiler mes multiples facettes, elle a réuni des professionnels !
Depuis 2012, au sein de l’AIB (l’Association Interprofessionnelle de la Banane), ils assurent ma promo et défendent les intérêts de tous ceux qui s’occupent de moi : producteurs, importateurs, mûrisseurs, grossistes, commerçants et distributeurs.

Du coup, je me suis fait plein d’amis :
• L’ASSOBAN, association des producteurs de bananes françaises des Antilles.
• La CSIF, Chambre Syndicale des Importateurs Français de fruits et légumes frais.
• L’UFMB, Union Française des Mûrisseurs de Bananes.
• L’UNCGFL, Union Nationale du Commerce de Gros en Fruits et Légumes.
• La FCD, Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution.
• Saveurs Commerce, Fédération des commerces alimentaires spécialisés de proximité.



ON RESTE EN CONTACT ?
Voici mon adresse : www.banane.info
C’est mon nouveau site ! Vous pourrez y retrouver toute mon actu,
des articles sur mes tendances préférées, des recettes gourmandes,
des informations nutritionnelles, des conseils pratiques…

Il y a même des pros qui parlent de moi !

© Association Interprofessionnelle de la banane (AIB)
Crédits Photos : © Thierry Lescot – Régis Domergue – CIRAD
Recette : © AIB-Delphine Constantini | Tous droits de reproduction réservés

ÇA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page