Le Tuche Burger

Crédits : © CNIPT/Leo Burnett | Recette élaborée par le chef Charles Soussin

Proportions pour 2 Personnes Temps de Préparation 12 Minutes
 Temps de Cuisson 30 Minutes

 

Découvrez un plat qui risque de tucher tous vos sens !

 

► 3 grosses pommes de terre à purée (environ 350g)
► 2 steaks hachés
► 1 œuf
► 1 oignon
► 2 tranches de maroilles
► Cornichons
► 1 tomate
► 2 cuillères à soupe de fromage blanc
► Herbes aromatiques (¼ de botte de cerfeuil, persil, ciboulette)
► Huile d’olive
► Sel
► Poivre
► Gros sel

①• Lavez les pommes de terre et faites-les cuire avec la peau dans une casserole d’eau salée, pendant environ 20-25 min après ébullition. Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau, celle-ci doit s’enfoncer sans résistance. Égouttez les pommes de terre. Récupérez la pulpe à l’aide d’une cuillère.

②• Ajoutez un œuf entier, la moitié de l’oignon ciselé puis salez et poivrez. Mélangez bien puis déposez de grosses cuillères de purée dans une poêle pour former des galettes. Faites cuire 2 min sur chaque face puis déposez les galettes sur un papier absorbant.

③• Dans un bol, mélangez le fromage blanc, les fines herbes hachées, salez et poivrez pour réaliser une sauce verte.

④• Dans une poêle, faites cuire les steaks hachés.

⑤• Coupez la tomate en fines rondelles, émincez le demi-oignon restant et coupez les cornichons en lamelles.

⑥• Montez les burgers en commençant par une galette de pommes de terre, une cuillère de sauce verte, un steak haché, une tranche de maroilles, les lamelles de cornichon, une rondelle de tomate, de l’oignon émincé, une cuillère de sauce et recouvrez d’une galette de pommes de terre.

Faites tenir si besoin avec un pic en bois.

Alternative : à la place de la cuisson à l’eau, faites cuire les pommes de terre au four avec la peau sur un lit de gros sel, pendant 1h à 180°C (Th.6) pour leur ôter toute leur eau. Une fois cuites, récupérez la pulpe à l’aide d’une cuillère.

Jeff Tuche, président ? C’est chose faite, et désormais, la famille Tuche vit à l’Elysée ! Leur devise : liberté, égalité, fraternituche. Découvrez le teaser des aventures des Tuche 3, dans lequel les pommes de terre jouent encore un rôle majeur !

« Des frites ! Des frites ! Des frites ! » Oui, mais de bonnes frites !

Dans le film « Les Tuche 3 » qui sort en salle mercredi 31 janvier, Cathy Tuche vante les mérites des pommes de terre "spéciales frites". Mais saviez-vous que, pour qu'un lot de pommes de terre obtienne cette dénomination sur son emballage, il est indispensable qu’il réponde à de réels critères techniques et une réglementation, renforcés cette année par un accord interprofessionnel ?

Ne sont pas "spéciales frites" toutes les pommes de terre ! Il en va de même pour les autres allégations culinaires qui peuvent s’appliquer aux pommes de terre (vapeur, four, …). Alors, avant de retrouver Cathy Tuche et sa famille dans de nouvelles aventures qui s’annoncent déjà cultes, découvrez en avant-première les meilleurs conseils culinaires de la plus célèbre des familles françaises pour des frites réussies !

UN PEU DE « CULTUCHE » AUTOUR DE LA POMME DE TERRE !

Rappelons que la culture de la pomme de terre en France est pratiquée sur environ 125 000 hectares et représente en moyenne 5 millions de tonnes chaque année. Légume préféré des Français, la pomme de terre est la première denrée non céréalière au monde.

97% des Français mangent de la pomme de terre dont 60% au moins une fois par semaine. Elle est appréciée pour la diversité des recettes qu’elle propose : on ne s’en lasse pas ! On peut même introduire de la pomme de terre dans les recettes où il n’y en a pas habituellement.

Les pommes de terre vendues sur le marché du frais sont testées sur différents critères lors de leur passage en centre de conditionnement. C’est ainsi qu’on retrouve en rayon des pommes de terre avec allégations « spéciales frites », « vapeur », ou encore « four » … Pour mériter l’allégation « spéciales frites » sur leur emballage, les pommes de terre doivent avoir, entre autres, une teneur en matière sèche élevée (qui permet d’obtenir des frites croustillantes) et un faible taux de glucose (qui évite le noircissement à la cuisson).
Pour en savoir plus sur les caractéristiques techniques : www.cnipt.fr/accord-interprofessionnel-pour-les-pommes-de-terre-frire

Vous n'y avez peut-être jamais pensé auparavant, mais il existe en France une interprofession pour les pommes de terre : le Comité Nationale Interprofessionnel de la Pomme de Terre (CNIPT).
Jeff et Cathy Tuche ont donc une alliée pour réussir leurs frites : la "patate team", l'interprofession des pommes de terre !

Sources : UNPT/CNIPT/AGRESTE//Étude Usages et Attitudes à l’égard de la pomme de terre, réalisée online par Opinionway pour le CNIPT et France AgriMer du 14 au 24 octobre 2016 auprès de 1013 Français âgés de 18 ans et plus, responsables ou co-responsables des achats alimentaires

À propos du CNIPT
Le CNIPT, Comité National Interprofessionnel de la Pomme de Terre, est l’organisme interprofessionnel reconnu par les Pouvoirs Publics (loi
du 10 juillet 1975) dans le secteur de la pomme de terre de consommation, vendue sur le marché du frais. Il agit dans le cadre du règlement
de l’Union européenne n°1308/2013 du 17 décembre 2013 et du Code Rural.
Le CNIPT rassemble et représente tous les opérateurs du secteur de la pomme de terre, de la production au commerce.



Pour en savoir plus
www.cnipt.fr / www.cnipt-pommesdeterre.com
www.recette-pomme-de-terre.com


© CNIPT | Recette élaborée par le chef Charles Soussin
Crédits : © CNIPT/Leo Burnett | Tous droits de reproduction réservés

ÇA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER
 



Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page