Keftas de veau à la menthe, rémoulade de radis roses

keftas_de_veau_a_la_menthe_remoulade_de_radis_roses

Une recette de Louise Denisot

Proportions pour 4 Personnes Temps de Préparation 30 Minutes
Temps de Cuisson 12 Minutes

 

► 500 g de veau haché
avec trois fois rien :
► 8 feuilles de menthe fraîche + quelques-unes pour le décor
► ½ botte de radis roses
► 1 yaourt nature brassé
et…
► 1 petit oignon
► 1 œuf
► ½ cuil. à café de cumin
► ½ citron (jus et zeste)
► 1 cuil. à café rase de moutarde
► Huile d’olive
► Sel, poivre

①• Préparer la rémoulade : mettre de côté 1 c. à soupe de yaourt pour les keftas puis, dans un bol, mélanger le reste du yaourt avec la moutarde, le jus de citron et 1 c. à soupe d’huile d’olive. Saler, poivrer. Équeuter et laver les radis. Les râper au robot ou les émincer finement. Verser la sauce par-dessus, mélanger et réserver.

②• Préparer les keftas : peler et hacher finement l’oignon. Mettre la viande de veau dans un saladier, ajouter l’œuf, l’oignon haché, les feuilles de menthe finement ciselées, le cumin, le yaourt réservé et le zeste du citron. Saler, poivrer. Malaxer avec les mains pour que tous les ingrédients soient bien mélangés puis former des petites boulettes de farce. Réserver.

③• Faire chauffer 2 cuil. à soupe d’huile d’olive dans une grande poêle à feu moyen.
Y faire dorer les keftas sur toutes les faces pendant 3 à 4 minutes puis baisser le feu et poursuivre la cuisson 8 minutes.

Servir chaud avec la rémoulade de radis fraîche. Décorer de quelques feuilles de menthe ciselées.

La petite note de Louise Denisot
Pour encore plus de gourmandise, servir les keftas dans des petits pains pitas.

Chef ou marmiton,  tous les cuisiniers  vous le diront :
le veau, c’est l’enfance de l’art…  culinaire.
Que vous soyez maestro  du piano ou zéro aux fourneaux, avec le veau c’est toujours banco !
Tellement simple à cuisiner qu’il est d’usage,   chez tous les toqués de la toque,   de le qualifier « d’inratable ».

Poêlé, mijoté, rôti, grillé ou mariné,  il est délicieux avec trois fois rien et réjouit tous les gourmands,   vite fait, bien fait… Ou devrait-on  dire « illico » ?

Découvrez Bravo le Veau en visitant : www.bravoleveau.com

Texte: © Veau de la Pentecôte / Louise Denisot | Photo: © Veau de la Pentecôte / Amélie Roche
Tous droits de reproduction réservés

ÇA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER
 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page