Flexi’lunch au poulet, choux romanesco et Clémentines de Corse IGP

Crédit Photo : © Cuisine Addict / Clémentine de Corse IGP

Proportions pour 4 Personnes Temps de Préparation 15 Minutes
 Temps de Cuisson 25 Minutes

 

Découvrez la recette de saison, toute en fraîcheur et en vitamines, de la Clémentine de Corse, l’unique clémentine française, corsée de nature.
Une invitation gourmande pour un repas à savourer en famille ou entre amis.

► 500 g aiguillettes de poulet
► 4 Clémentines de Corse
► 3 cuil. à soupe farine
► 30 g de beurre
► 1 chou romanesco
► 2 cuil. à soupe de miel
► 1 bouquet de coriandre
► Huile d’olive
► Fleur de sel
► Poivre du moulin

①• Faites fondre le beurre dans un poêle avec une cuil. à soupe d’huile d’olive. Passez les aiguillettes de poulet dans la farine puis faites cuire dans le beurre jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Réservez.

②• Taillez le chou romanesco en florets puis faites-le sauter dans la poêle du poulet. Laissez cuire en gardant le chou légèrement croquant, salez et poivrez puis débarrassez.

③• Taillez 3 clémentines en tranches et déposez-les dans la poêle, laissez cuire 2 min. de chaque côté puis débarrassez.

④• Déglacez la poêle avec le jus de la dernière clémentine, ajoutez le miel et un trait d’huile d’olive, mélangez bien en grattant les sucs.

⑤• Remettez le chou romanesco dans la poêle, ajoutez le poulet par-dessus et enfin les tranches de clémentines.

Laissez cuire 2 min., parsemez de coriandre ciselée puis servez immédiatement.

LA TOUCHE ACIDULÉE DE L’HIVER !

Légère et gourmande
Pleine de vitamine C, la clémentine de Corse est l’indispensable anti-fatigue et anti-agression de l’hiver. Riche en carotène, en vitamine A et en pigments antioxydants, elle contribue au ralentissement du vieillissement cellulaire.
Remplie de fibres, minéraux et oligo-éléments (calcium, potassium et magnésium), elle ne compte seulement 20 à 25 kcal par fruit (46 kcal / 100g). Alors, pourquoi ne pas s’accorder une petite pause ensoleillée ?

Venue de la terre du Soleil
Il y a une centaine d’années dans la plantation d’un orphelinat en Algérie, le frère Clément découvre ce fruit sucré et acidulé : la clémentine.
Aujourd’hui, la Corse offre à la clémentine de Corse des conditions climatiques exceptionnelles. Sur les pentes douces de la plaine orientale de l’île, les vergers, entre terre et mer, sont protégés des vents et baignés par le soleil, afin de donner à la clémentine de Corse son goût unique et parfumé.

Naturelle jusqu’au bout des feuilles
Cultivée et récoltée de manière traditionnelle, elle naît dans les exploitations familiales de 10 hectares en moyenne et pousse sur l’arbre afin d’atteindre sa maturité et sa coloration naturelle.
Cueillie à la main, elle ne subit aucun traitement chimique après récolte. Les producteurs pratiquent une agriculture respectueuse de l’environnement grâce à une rationalisation des besoins en irrigation et au recours aux auxiliaires naturels (insectes utiles).

Une clémentine labellisée
Deux signes d’identifi cation de qualité et d’origine hissent officiellement la clémentine de Corse au sommet du podium : l’Indication Géographique Protégée (IGP) et le Label Rouge.

L’Indication Géographique Protégée (IGP)
Obtenu en 2007, ce signe européen marque l’ancrage territorial de la clémentine de Corse. Il concerne 90 % de la production. Pour bénéficier du précieux logo, les producteurs suivent un cahier des charges très strict. En particulier, les clémentines sont récoltées à la main avec leurs feuilles, à maturité optimale. Elles ne subissent aucun traitement chimique après récolte et sont mises en rayon dans un délai de moins de six jours.

Le Label Rouge
Un cinquième de la production arbore également, pour la première fois cette année, le renommé Label Rouge français, qui signe des produits aux qualités gustatives exceptionnelles. Seules sont concernées les clémentines de la variété « fine de Corse », issue des sélections de la
Station de Recherche Agronomique de San Giuliano. Elles sont encore plus juteuses en bouche, tout en supportant particulièrement bien le transport et la conservation.

LE SAVIEZ-VOUS ?
La clémentine est l’un des fruits préférés des Français en hiver ! Avec 8 kilos de clémentines consommés par ménage chaque année, la clémentine fait des heureux.

Où la trouver ? En grandes surfaces et chez les primeurs de début novembre à fin décembre.
À quel prix ? Au prix moyen de 2,50€/kg ; entre 1,75 et 3,60€/kg selon la période et le calibre.
Comment la repérer ? Seule clémentine produite en France, on peut facilement la repérer grâce au logo IGP obligatoirement affiché.
Comment la conserver ? A température ambiante. Consommez-la dans les 4 ou 5 jours suivant l’achat ; ses feuilles vertes sont le meilleur indice de fraîcheur.



La Clémentine de Corse est l'unique Clémentine Française.
Une véritable reconnaissance obtenue en février 2007

grâce à l'Indication Géographique Protégée
www.clementinedecorse.fr


© Clémentine de Corse IGP | Crédits Photos : © Cuisine Addict/Clémentine de Corse IGP | Tous droits de reproduction réservés

ÇA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page