lundi 26 août 2019 - 9:08
 
 
Generic selectors
Mot exact
Dans le titre
Dans le contenu
Dans les articles
Dans les pages
Filtrer par catégories
Agneau
Apéritifs
Apéritifs
Art de la table
Art de Vivre
Bagels
Balades & sorties gourmandes
Beignets
Beignets
Bœuf
Boissons sans Alcool
Bonbons
Boulangerie
Cakes
Chandeleur
Charcuteries
Chaussons
Cheval
Chevreau
Chocolats
Cocktails
Concours
Confiseries
Confitures
Crèmes & Sauces
Crêpes & Galettes
Crêpes & Gaufres
Crêpes salées
Crêpes sucrées
Croques
Crustacés & Mollusques
Cuisine de la Mer
Cuisine du Monde
Cuisine Régionale
Cuisine Végétarienne
Cuisine Veggie
Desserts
Desserts
Dictionnaire de Cuisine
Entrées
Entrées
Entrées Chaudes
Entrées Froides
Équipement de la cuisine
Fajitas
Fromages & Œufs
Fruits
Fruits de Mer
Galettes de sarrasin
Gaufres
Gibiers
Glaces & Sorbets
Goûters | Petits Déjeuners | Smoothies
Hamburgers
Hot-Dogs
L'Info culinaire
La Cuisine des Petits Chefs
Lapin
Légumes & Accompagnements
Livres & Magazines
Makis
Mises en Bouche
Nems
Noël
Nouveautés Produits
Pains
Pâtes
Pâtisserie
Pizzas
Plats
Plats Uniques
Poissons
Porc
Potages | Soupes | Veloutés
Produits Tripiers
Quiches & Tartes
Recettes Chrono
Recettes de cuisine
Recettes Minceur
Recettes par Thème
Repas de Fêtes
Salades
Samoussas
Sandwichs
Snacks
Suggestions de la semaine
Tacos
Tartines
Tortillas
Veau
Verrines Salées
Verrines Sucrées
Viandes
Viennoiseries
Vins & Spiritueux
Volailles
Wraps
Accueil / Recettes par Thème / Cuisine du Monde / Cheesecake aux myrtilles sauvages en pot
Les Restos du Cœur

Cheesecake aux myrtilles sauvages en pot

Imprimer

© Wild Blueberry Association of North America (WBANA)

Proportions pour 6 Personnes Temps de Préparation 20 Minutes
Temps de Cuisson 40 MinutesRéfrigération 1 Heure

 

Véritable tradition outre-Atlantique, ce cheesecake aux myrtilles sauvages est une vraie promesse de gourmandise. Un parfait équilibre entre l’intensité et l’onctuosité. So good…

Pour 6 pots de 160-180 ml
► 120 g de biscuits à la farine complète
► 70 g de beurre
► Un peu d’huile pour graisser les pots
► 3 œufs (calibre M)
► 70 g de sucre
► Zest finement râpé et jus d’un citron
► 400 g de fromage frais 45 % de matières grasses
► 150 g de crème sure
► 1 cuil. à soupe de Maïzena
► 120 g de myrtilles sauvages du Canada (surgelées)
► 1 bocal (340 g) de myrtilles sauvages du Canada
► 1 cuil. à soupe de Maïzena
► 25 g de sucre
► 75 g de confiture de cassis

①• Mettre les biscuits dans un sac congélation et les émietter finement en les écrasant avec un rouleau à pâtisserie. Faire fondre le beurre et bien le mélanger avec les miettes de biscuits.

②• Préchauffer le four. Four conventionnel : 150°C (Th.5), four à chaleur tournante : 130°C. Badigeonner les pots d’une fine couche d’huile à l’aide d’un pinceau. Recouvrir le fond des pots avec les miettes de biscuits et écraser fermement à l’aide d’une cuillère à café.

③• Battre les œufs et le sucre au mixer jusqu’à obtenir un mélange épais et mousseux. Ajouter le zeste et le jus de citron, le fromage frais, la crème sure et la Maïzena, et mélanger jusqu’à l’obtention d’une crème lisse. Étendre la crème en alternance avec des myrtilles surgelées sur les fonds de biscuit et terminer par une couche de crème.

④• Placer les pots dans une lèchefrite profonde. Remplir la lèchefrite à moitié avec de l’eau bouillante et faire cuire dans le four préchauffé (niveau du milieu) pendant environ 35 à 40 minutes. Sortir les pots de l’eau avec précaution et les laisser refroidir sur une grille.

⑤• Égoutter les myrtilles du bocal et en recueillir le jus. Mélanger 50 ml de jus avec la Maïzena jusqu’à obtenir un mélange lisse. Porter le reste du jus à ébullition avec le sucre et la confiture. Incorporer le mélange de Maïzena, porter à ébullition une fois et ajouter les myrtilles.

Laisser refroidir et répartir sur les cheesecakes.

Valeur nutritives
Énergie : 2 332 kcal / 535 kJ
Lipides : 36 g
Glucides : 49 g
Protéines : 11 g

C’est le moment de profiter de l’offre abondance qu’offre la nature !

La nature a doté la myrtille sauvage d’une qualité qui la rend parfaite pour notre monde moderne : elle se laisse congeler, sans que son goût, sa forme ou ses qualités nutritionnelles n’en soient altérées. Ainsi, on peut savourer ces baies de mille et une façons, même hors saison.

Petites, sauvages et pleines de saveurs
Les myrtilles sauvages sont plus petites que les myrtilles cultivées car elles contiennent moins de pulpe et moins d’eau.
Doté de plus de peau, un kilo de myrtilles sauvages représente presque deux fois plus de fruits que le même poids en myrtilles cultivées.
Voilà un avantage important, puisque c’est justement dans la peau qu’on trouve la plus grande quantité d’antioxydants et la saveur du fruit.

Un chef d’œuvre de la nature
Les plantes sauvages de myrtilles poussent les unes à côté des autres mais n’appartiennent que rarement à une seule variété. La nature favorise alors la diversité des espèces ce qui nous donne des fruits sauvages au goût unique et plein de nuances.
Il serait impossible de cultiver une variété de myrtille pouvant égaler l’expérience gustative naturelle de la myrtille sauvage.

À propos de la Wild Blueberry Association of North America
La Wild Blueberry Association of North America (WBANA) représente déjà depuis 1981 les cultivateurs et les transformateurs de myrtilles sauvages du Canada, dans le but de mieux faire connaître mondialement les myrtilles sauvages ainsi que leurs propriétés bénéfiques à la santé.


Découvrez nos recettes avec des myrtilles sauvages du Canada
www.myrtillessauvages.fr

© Wild Blueberry Association of North America (WBANA)
Crédits Photos : © © Wild Blueberry Association of North America (WBANA)
Tous droits de reproduction réservés

Ça peut aussi vous intéresser

 

À découvrir en vidéo

Laisser un commentaire