Bouillon thaï de pommes de terre et légumes croquants

Crédit Photo : © UE/CNIPT/Amélie Roche

Proportions pour 4 Personnes Temps de Préparation 15 Minutes
 Temps de Cuisson 20 Minutes

 

Pour débuter l’année en toute légèreté mais sans avoir faim…

► 300 g de pommes de terre pour cuisson vapeur/ à l’eau
► 200 g de champignons
► 16 tomates cerise
► 2 carottes
► 1 petit brocoli
► 2 petits oignons
► 1 citron vert
► 1 piment rouge
► 1 bâton de citronnelle
► Quelques feuilles de coriandre fraîche
► 1 morceau de gingembre frais (environ 1 cm) râpé
► 2 l de dashi (bouillon japonais : 1 cuil. à soupe rase de dashi en poudre pour 1 l d’eau)
► 2 cuil. à soupe de sauce soja
► 6 cuil. à soupe de Mirin (sorte de saké très doux)
► 1 cuil. à soupe d’huile végétale

①• Lavez et plongez les pommes de terre nouvelles dans l’eau bouillante salée pendant 20 minutes, puis coupez-les en morceaux.

②• Épluchez les carottes et coupez-les en fins bâtonnets.

③• Lavez et coupez les tomates cerise en deux.

④• Nettoyez, coupez et taillez les champignons en lamelles.

⑤• Coupez le pied du brocoli et taillez-le en fleurettes. Plongez-les ensuite dans l’eau bouillante salée pendant 8 à 10 minutes.

⑥• Pressez la moitié du citron vert et coupez l'autre moitié en fines tranches.

⑦• Pelez et émincez finement les oignons nouveaux.

⑧• Coupez le bâton de citronnelle en très fines rondelles.

⑨• Dans une casserole, portez à ébullition le dashi avec la sauce soja, le jus de citron vert, le mirin, le gingembre frais râpé, la citronnelle, les oignons nouveaux émincés et le piment rouge (avec ou sans les graines selon que vous souhaitez votre bouillon épicé ou pas) .

⑩• Couvrez et baissez le feu de manière à maintenir le bouillon au chaud.

⑪• Déposez les morceaux de pommes de terre, les tomates cerise, les champignons, les fleurettes de brocoli, et les bâtonnets de carottes dans le bouillon. Ajoutez les tranches de citron vert et prolongez la cuisson pendant 3 à 5 minutes.

Parsemez de quelques feuilles de coriandre juste avant de servir !

Le saviez-vous ?
Les pommes de terre appartiennent à la même famille botanique que la tomate, l’aubergine ou les piments : LES SOLANACÉES

Le conseil
Petite piqûre !

Pour vérifier la cuisson des pommes de terre, piquez-les à l’aide d’un couteau. Si la lame se retire aisément, la chair est cuite !

UN PEU DE « CULTURE » AUTOUR DE LA POMME DE TERRE !

Rappelons que la culture de la pomme de terre en France est pratiquée sur environ 125 000 hectares et représente en moyenne 5 millions de tonnes chaque année. Légume préféré des Français, la pomme de terre est la première denrée non céréalière au monde.

97% des Français mangent de la pomme de terre dont 60% au moins une fois par semaine. Elle est appréciée pour la diversité des recettes qu’elle propose : on ne s’en lasse pas ! On peut même introduire de la pomme de terre dans les recettes où il n’y en a pas habituellement.

À propos du CNIPT
Créé en 1977, le CNIPT, Comité National Interprofessionnel de la Pomme de Terre, est l’organisme interprofessionnel reconnu par les Pouvoirs Publics (loi du 10 juillet 1975) dans le secteur de la pomme de terre de consommation (conservation et primeur), vendue sur le marché du frais en France et à l’export. Il agit dans le cadre du règlement de l’Union européenne n°1308/2013 du 17 décembre 2013.

Le CNIPT rassemble et représente tous les opérateurs de la filière pomme de terre fraîche, de la production à la distribution.



Retrouvez toutes les infos sur la pomme de terre
 www.lespommesdeterre.com


© CNIPT | Crédits Photos : © UE/CNIPT/Amélie Roche | Tous droits de reproduction réservés

ÇA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page