Bouillon de veau à la coréenne

Bouillon de veau coréenne
© la-viande.fr / INTERBEV | Crédit Photo : © Anne Reverdy

INTERBEV - la-viande

Proportions pour 4 Personnes Temps de Préparation 20 Minutes
 Temps de Cuisson 1 h 30 Minutes

 

Évadez-vous dès la première bouchée avec ce plat délicieusement parfumé typique de la gastronomie asiatique. Au cœur d’un bouillon épicé, les tendrons de veau révèlent le meilleur de leurs saveurs grâce à une cuisson lente à couvert.

► 4 tranches tendrons de veau
► 1 os de veau
► ¼ de chou chinois
► 100 g de champignons shiitake ou de champignons de Paris bruns
► 1 carotte
► 1 oignon
► 2 gousses d’ail
► 2 cuil. à soupe de sauce soja
► 1 cuil. à soupe de nuoc-mâm
► 2 cuil. à soupe de piment de type coréen Gochugaru (ou d’Espelette ou de Cayenne)
► 250 g de vermicelles de riz
► 4 tranches de citron vert

①• Couper les tendrons de veau en tronçons de 3 cm. Laver et équeuter les champignons. Les émincer en lamelles. Éplucher l’ail et l’oignon. Les émincer finement. Éplucher et couper la carotte en fins bâtonnets.  

②• Placer la viande et l’os dans une casserole d’eau froide. Porter et ébullition et égoutter la viande. Rincer la casserole. Replacer la viande dans la casserole, les champignons, la carotte, l’oignon, l’ail, la sauce soja, le nuoc-mâm et le piment. Porter à ébullition puis baisser le feu. Couvrir et laisser cuire 1 h 20. Ajouter le chou et finir de cuire 10 minutes.  

③• Porter à ébullition une casserole d’eau et y faire cuire 2 minutes les vermicelles de riz.  

④• Déposer le veau dans des bols entouré de quelques feuilles de chou et de vermicelles. Couvrir le tout de bouillon.  

Servir avec un quartier de citron vert.  

Astuce du chef
Adaptez le choix du piment aux goûts de chacun. Pour un bouillon très épicé, privilégiez le Guochugaru ou le piment de Cayenne. Pour une légère sensation de chaleur, choisissez le piment d’Espelette. Enfin, pour un bouillon doux, utilisez du paprika doux non fumé.

À propos d’INTERBEV
INTERBEV est l’Association Nationale Interprofessionnelle du Bétail et des Viandes, fondée en 1979 à l’initiative des organisations représentatives de la filière française de l’élevage et des viandes. Elle reflète la volonté des professionnels des secteurs bovin, ovin, équin et caprin de proposer aux consommateurs des produits sains, de qualité et identifiés tout au long de la filière. Elle fédère et valorise les intérêts communs de l’élevage, des activités artisanales, industrielles et commerciales de ce secteur, qui constitue l’une des premières activités économiques de notre territoire. Afin de mieux intégrer les attentes de la société, les professionnels de cette filière se sont rassemblés autour d’une démarche de responsabilité sociétale, labellisée par l’AFNOR « engagé RSE confirmé » de niveau 3 sur 4 en juin 2018 : le « Pacte sociétal », qui vise à mieux répondre collectivement aux enjeux en matière d’environnement, de protection animale, de juste rémunération des acteurs de la filière et d’attractivité de ses métiers au service d’une alimentation raisonnée et de qualité. Aujourd’hui, cette démarche qui engage la filière dans la promesse responsable et durable « Aimez la viande, mangez-en mieux. », est portée par une campagne de communication collective du même nom, signée « Naturellement Flexitariens. »


INTERBEV - la-viande
www.interbev.fr
www.la-viande.fr
www.naturellement-flexitariens.fr


© la-viande.fr / INTERBEV | Crédit Photo : © Anne Reverdy | Tous droits de reproduction réservés

ÇA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER
 



Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page