Bouchées apéritives au Melon de nos Régions

bouchees_aperitives_au_melon_de_nos_regions

Proportions pour 30 Bouchées  Temps de Préparation 20 Minutes
Temps de Cuisson (Pas de Cuisson)

 

► 1 Melon de nos Régions
► 10 tranches de viande des Grisons
► 1 barquette de 200 g de féta
► Quelques feuilles de basilic

Ne pas oublier : 1 petite cuillère parisienne, des piques.

1• Couper le Melon de nos Régions en cubes. Tailler la féta en dés.

2• Détailler les tranches de viande des Grisons en trois de manière à confectionner des petits rouleaux.

3• Sur une pique, alterner un cube de melon, un dé de féta, une feuille de basilic et un petit rouleau de viande des Grisons.

Servir vos mini-brochettes bien fraîches !

Petit conseil : choisir un melon de gros calibre.

C’est quoi le melon de nos régions ?
Idée reçue : Le melon n’est pas un fruit !

Le melon n’est pas un fruit ! C’est un légume qui appartient à la famille des Cucurbitacées. Originaire d’Afrique, le melon était à ses débuts petit, peu sucré et se dégustait poivré et vinaigré. Au fil des siècles, le melon acquiert volume, parfum et saveur sucrée. Il cesse alors d’être considéré comme un légume et prend la place d’un fruit.

Le melon charentais : jaune ou vert ?

Il existe beaucoup de types commerciaux de melons aux goûts et aux formes très différents.

En France,  le type de melon le plus consommé est le melon de type « charentais jaune » dont le nom n’a absolument rien à voir avec une quelconque origine géographique des départements de Charente et Charente-Maritime.

Dans la famille des melons de type « charentais », il existe 2 branches bien distinctes : le « type charentais jaune » et le «type charentais vert ».

Le melon de type « charentais vert » se définit comme un melon dont l’épiderme ne jaunit pas à maturité. Tout au contraire, le melon de type « charentais jaune » voit sa maturité accompagnée d’une subtile coloration jaune de son épiderme. Et c’est cette différence de comportement à la maturité qui distingue les deux familles. En effet, le melon de type « charentais jaune » dégage tout naturellement de l’éthylène ce qui lui permet une maturation naturelle et par voie de conséquence  une acquisition de plus de 80 parfums et saveurs scientifiquement mesurables, contrairement au melon de type « charentais vert » qui – en ne dégageant que très peu d’éthylène – ne produit  seulement qu’une dizaine de ces  parfums et saveurs scientifiquement mesurables.

Autrement dit, le melon de type « charentais jaune » sera toujours plus parfumé et savoureux que son cousin le charentais vert (ce dernier étant d’ailleurs beaucoup plus craquant sous la dent que le « jaune »).

Le melon de type « charentais vert » est essentiellement produit au Maroc et en Espagne ; Bien qu’il soit également produit en Espagne, le melon de type « charentais jaune »  est majoritairement produit en France dans 3 bassins de production (Sud-est, sud-ouest et centre Ouest) qui totalisent en moyenne 285.000 tonnes par an.

Consommer du melon de nos régions …

Choisir un melon de nos régions, c’est non seulement privilégier une production locale de haute qualité gustative mais également faire le choix d’une culture raisonnée. Ces melons sont cultivés selon une agriculture qui respecte l’environnement. Les producteurs plantent manuellement sous serre ou directement en plein champ dès le mois de mars et apportent une attention toute particulière à chaque étape de la culture.

© Melon de Nos Régions | Crédits Photos : © Melon de Nos Régions
Photographe : Amélie Roche | Styliste : AnneCé Bretin | Tous droits de reproduction réservés

ÇA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER
 



Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page