Accueil / Recettes de cuisine / Recettes par Thème / Cuisine Régionale / Tarte ricotta-chèvre et billes de Melon de nos Régions pignons de pin

Tarte ricotta-chèvre et billes de Melon de nos Régions pignons de pin

Imprimer

tarte_ricotta_chevre_et_billes_de_melon_de_nos_regions_pignons_de_pin

Proportions pour 4 Personnes  Temps de Préparation 15 Minutes
Temps de Cuisson 30 Minutes

 

► 1 pâte brisée
► 250 g de ricotta
► 100 g de chèvre type Chavroux ou petit Billy
► 2 œufs
► 20 cl de crème liquide entière
► 10 cl de lait entier
► 1 oignon blanc
► 50 g de gruyère râpé
► poivre sel
► 30 g de pignons de pin dorés
► 2 Melons de nos Régions
► Une belle poignée de roquette

Ne pas oublier
► 1 cuillère parisienne pour réaliser de petites boules de Melon de nos Régions

1• Dérouler la pâte dans un moule adapté et faire cuire la pâte à blanc.

2• Dans une petite poêle, faire revenir l'oignon émincé 10 minutes.

3• Dans un récipient, détendre la ricotta, ajouter le chèvre, la crème puis les œufs un par un et bien mélanger. Ajouter enfin le lait, mélanger et poivrer.

4• Parsemer le fond de tarte de gruyère râpé, ajouter l'oignon puis verser l'appareil avec la ricotta-chèvre. Terminer avec le reste de gruyère râpé.

5• Lisser le dessus et cuire environ 30 min à 180°C (th.6). Puis laisser refroidir.

6• Confectionner ensuite des billes de melon de nos régions et les réserver dans un bol.

7• Au moment de servir, placer des billes de melons de nos régions sur le dessus de la tarte. Décorer la tarte avec des pignons de pin grillés et des feuilles de menthe ciselées.

Servir sans attendre.

C’est quoi le melon de nos régions ?
Idée reçue : Le melon n’est pas un fruit !

Le melon n’est pas un fruit ! C’est un légume qui appartient à la famille des Cucurbitacées. Originaire d’Afrique, le melon était à ses débuts petit, peu sucré et se dégustait poivré et vinaigré. Au fil des siècles, le melon acquiert volume, parfum et saveur sucrée. Il cesse alors d’être considéré comme un légume et prend la place d’un fruit.

Le melon charentais : jaune ou vert ?

Il existe beaucoup de types commerciaux de melons aux goûts et aux formes très différents.

En France,  le type de melon le plus consommé est le melon de type « charentais jaune » dont le nom n’a absolument rien à voir avec une quelconque origine géographique des départements de Charente et Charente-Maritime.

Dans la famille des melons de type « charentais », il existe 2 branches bien distinctes : le « type charentais jaune » et le «type charentais vert ».

Le melon de type « charentais vert » se définit comme un melon dont l’épiderme ne jaunit pas à maturité. Tout au contraire, le melon de type « charentais jaune » voit sa maturité accompagnée d’une subtile coloration jaune de son épiderme. Et c’est cette différence de comportement à la maturité qui distingue les deux familles. En effet, le melon de type « charentais jaune » dégage tout naturellement de l’éthylène ce qui lui permet une maturation naturelle et par voie de conséquence  une acquisition de plus de 80 parfums et saveurs scientifiquement mesurables, contrairement au melon de type « charentais vert » qui – en ne dégageant que très peu d’éthylène – ne produit  seulement qu’une dizaine de ces  parfums et saveurs scientifiquement mesurables.

Autrement dit, le melon de type « charentais jaune » sera toujours plus parfumé et savoureux que son cousin le charentais vert (ce dernier étant d’ailleurs beaucoup plus craquant sous la dent que le « jaune »).

Le melon de type « charentais vert » est essentiellement produit au Maroc et en Espagne ; Bien qu’il soit également produit en Espagne, le melon de type « charentais jaune »  est majoritairement produit en France dans 3 bassins de production (Sud-est, sud-ouest et centre Ouest) qui totalisent en moyenne 285.000 tonnes par an.

Consommer du melon de nos régions …

Choisir un melon de nos régions, c’est non seulement privilégier une production locale de haute qualité gustative mais également faire le choix d’une culture raisonnée. Ces melons sont cultivés selon une agriculture qui respecte l’environnement. Les producteurs plantent manuellement sous serre ou directement en plein champ dès le mois de mars et apportent une attention toute particulière à chaque étape de la culture.

© Melon de Nos Régions | Crédits Photos : © Melon de Nos Régions | Recette : Alexia Janny
Photographe : Amélie Roche | Styliste : AnneCé Bretin | Tous droits de reproduction réservés

CELA PEUT VOUS INTÉRESSER


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 Partages
Partagez15
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez