Accueil / Art de Vivre / Pour Noël le “Château Latour-Martillac” présente son coffret « 15 ans »
Les Restos du Cœur

Pour Noël le “Château Latour-Martillac” présente son coffret « 15 ans »

Imprimer

À l’occasion des fêtes de fin d’année, le Château Latour-Martillac, Cru Classé de Graves, présente un coffret spécial « 15 ans » mettant à l’honneur le fameux millésime 2003, en magnum. Un millésime qui livre enfin toutes ses promesses.

2003 : une année caniculaire
Tout le monde se souvient de l’été 2003 : une canicule qui a duré plusieurs semaines, des températures jusqu’alors rarement vues, très peu d’eau… Le vignoble avait beaucoup souffert de ces conditions climatiques assez exceptionnelles.
Lorsqu’est apparu ce millésime « solaire » 2003, la perplexité était de mise : tout le monde se demandait à quoi pouvait ressembler ces vins issus d’une année totalement atypique, qu’on n’avait pas vue depuis plus de 50 ans en France.

15 ans au Château Latour-Martillac
Près de 15 ans plus tard, et après plusieurs canicules face auxquelles les vignerons se sont désormais armés, le millésime 2003 a enfin atteint son apogée au Château Latour-Martillac, Cru Classé de Graves.
Il reste emprunt des conditions de ce millésime si particulier avec d’intenses notes de fruits noirs, de tabac et d’épices. En bouche, le vin se révèle charnu, équilibré avec des tannins suaves et une surprenante acidité apportant une fraicheur remarquable et soulignant un joli fruit. Tristan et Loïc Kressmann, épaulés par leurs fidèles collaborateurs Valérie Vialard aux chais et Denis Wendling dans les vignes, ont réussi avec ce millésime 2003 un très joli coup de maître qui sublimera vos tables de fêtes cette année… mais qui pourra, si le cœur vous en dit, attendre encore quelques années.

Quantité limitée
Prix : 135€ TTC
En vente à la boutique du Château
et sur
www.cercledemartillac.com

À propos de Château Latour-Martillac
Classé dès 1953, le cru doit son nom à la tour ornant sa cour d’honneur, vestige d’un fortin bâti au XIIe siècle par les ancêtres de Montesquieu.
Il attira l’attention d’Edouard Kressmann, dès la fondation de sa firme en 1871. Sa pièce de Grattecap, greffée en 1884 contient encore l’entière collection de cépages blancs qu’Edouard avait conseillé au propriétaire de l’époque.

Alfred, fils ainé d’Edouard, achète le domaine en 1930. En 1934, il adopte l’étiquette actuelle, « barrée d’or et de sable » dessinée par son fils Jean. En 1937, les vins du Château LaTour-Martillac seront à l’honneur lors du solennel Coronation Dinner de Sa Majesté George VI.
Jean, gérant du domaine dès 1940 pour le compte de son père, en hérite en 1955. Il l’a progressivement conduit à ses dimensions actuelles avec deux de ses fils, Tristan et Loïc.

© Château Latour-Martillac

Aujourd’hui, Tristan (administrateur générale) et Loïc (direction technique) poursuivent une tradition familiale qui sacrifie toujours le rendement à la qualité, avec leur équipe et l’aide des meilleurs œnologues consultants.
Les vins blancs surprennent par leur délicatesse, leur complexité et leur étonnante aptitude au vieillissement.

À l’image des grands Pessac-Léognan, les rouges sont tout en harmonie, équilibre et élégance.


Découvrez le Château Latour Martillac, son histoire,
ses vins, son vignoble, les formules de visites et de dégustations de vins

www.latourmartillac.com

© Copyright & Crédits Photos : © Château Latour-Martillac
Tous droits de reproduction réservés

CELA PEUT VOUS INTÉRESSER

EN VIDÉOS


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez