Accueil / Recettes de cuisine / Cuisine de la Mer / Bowl gourmand au saumon fumé de Norvège
Les Restos du Cœur

Bowl gourmand au saumon fumé de Norvège

Crédit Photo : © Centre des Produits de la Mer de Norvège


Proportions pour 4 Personnes Temps de Préparation 15 Minutes
 Temps de Cuisson 10
Minutes

► 300 g de saumon fumé de Norvège
► 200 g de quinoa
► 100 g de petit pois frais
► 1 avocat
► 1 carotte
► Pousses d'épinard
► Herbes aromatiques
► Huile d'olive extra vierge
► Sel et poivre

①• Verser de l’eau froide dans une casserole et ajouter le quinoa en respectant les quantités. (1 dose de quinoa pour 2 doses d’eau).

②• Porter l’eau à ébullition. Puis une fois atteint baisser le feu, couvrir et laisser cuire pendant 10 minutes.

③• Laver et hacher la carotte, faire mijoter dans une casserole avec un peu d’huile d’olive, ajouter les petits pois et laisser mijoter.

④• Laver les épinards.

⑤• Éplucher l’avocat et le couper en cubes. Couper le saumon fumé de Norvège en lanières.

⑥• Dans un saladier, mélanger les épinards, le quinoa, le saumon fumé de Norvège et les petits pois.

Assaisonner avec une émulsion d’huile d’olive, de sel, de poivre et d’herbes aromatiques.

Les produits de la mer étant au cœur de la vie et de l’économie de la Norvège, il est primordial de préserver la ressource essentielle que représente la mer pour le pays. Pêcheurs depuis des millénaires et pionniers en matière d’aquaculture, les Norvégiens s’imposent des contrôles et règles très stricts pour assurer une sécurité alimentaire et un respect de l’environnement et des ressources sans faille.

Le saumon de Norvège, poisson favori des Français
Faut-il encore présenter le poisson emblématique de la Norvège ?

Facile à préparer, délicieux et sain, pas étonnant que le saumon de Norvège soit le poisson « roi » des assiettes dans notre pays ! A l’origine symbole de festivités, il fait aujourd’hui partie des habitudes culinaires quotidiennes des Français, qui en consomment environ 2,3 kg par an, faisant de la France le premier acheteur mondial de saumon norvégien en 2011 avec plus de 143 000 tonnes importées.

Sa saveur accessible et le fait qu’il contient peu d’arêtes constituent certainement les clés de son succès, particulièrement auprès des enfants qui en ont fait leur poisson préféré. Les adultes quant à eux l’apprécient car il permet de varier les plaisirs au quotidien. Si les Français le consomment surtout fumé ou grillé, le saumon s’accommode aussi bien d’une cuisson à la poêle, au barbecue que d’une préparation à la vapeur. Aussi délicieux cuit que cru, il peut se déguster à la japonaise, en sushis ou sashimis, ou encore mariné.

Quelle que soit la recette choisie, le saumon de Norvège reste facile à cuisiner, ce qui en fait une inépuisable source d’inspiration pour les chefs hexagonaux comme pour les cuisiniers du dimanche. Il a d’ailleurs trouvé sa place sur nos tables en toute occasion : incontournable pendant les fêtes, il figure au menu des repas en famille, des dîners improvisés entre amis mais sait aussi se présenter sous un jour plus sophistiqué lors de dîners en tête-à-tête.

Le saumon de Norvège représente presque la moitié des exportations totales de produits de la mer de la Norvège, ce qui en fait la star incontestée des amateurs de poisson à travers le monde.

À noter pour les amateurs : le saumon de Norvège est également disponible sous les appellations « Bio » et « Label Rouge ».

À propos du Centre des Produits de la Mer de Norvège
Le Centre des Produits de la Mer de Norvège est un organisme norvégien représenté à Paris, dont le siège (NSEC/Norwegian Seafood Export Council) est situé à Tromsø, en Norvège, à 600 kilomètres au nord du cercle polaire. Le NSEC a été créé par le Ministère norvégien de la pêche en 1991 afin de renforcer la notoriété des produits de la mer de Norvège de par le monde.

Ses activités sont financées par le secteur de la pêche et de l’aquaculture via un prélèvement sur les exportations des produits de la mer.

Les principaux axes de communication du CPMN sont l’origine norvégienne, les qualités gustatives et nutritives des produits et la sécurité alimentaire que garantit le savoir-faire des Norvégiens en matière de pêche et de pisciculture.

La France est le second marché d’exportation pour les produits de la Mer de Norvège avec plus de 662 millions d’euros par an, ce qui fait également de la Norvège son plus gros fournisseur en matière de produits de la mer.


Pour en Savoir Plus sur le Centre des Produits de la Mer de Norvège
rendez-vous sur
www.poissons-de-norvege.com

Copyright © Centre des Produits de la Mer de Norvège |  Photographe : © Tom Haga
Tous droits de reproduction réservés


pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez1
Tweetez
+1
Enregistrer1
Partagez